LMD à l’UNIKIS : Quand les CT Dismas Kitenge et Jules Kasereka déplacent l’auditoire au site de la guerre de 6 jours

Mardi 26 avril 2022, au sein de la faculté des sciences sociales Administratives et Politiques (FSSAP), dirigée par le Professeur Ordinaire Frédéric Lokanga, le Chef de Travaux Jules Kasereka Mahalibo, Titulaire de cours de l’introduction à la diplomatie classique, de L1LMD/RI, et Dismas Kitenge, dans le cadre d’un travail pratique pour approfondir l’un des aspects de ce cours sur les causes et conséquences de la guerre avec un cas d’espèce de la guerre de 6 jours, en juin 2000, qui avait opposée le Rwanda et l’Ouganda, décident de déplacer l’auditoire au site où reposent les victimes de cette avalanche d’affrontements.

Le Chef de travaux Dismas Kitenge, Président du Groupe Lotus et Vice Président honoraire de la Fédération Internationale pour la défense des droits de l’homme (FIDH), a été convié pour partager ses multiples expériences d’activiste de la défense des droits de l’homme au niveau national et international.

Cet acteur de la société civile a, à travers ses expériences, appelé une centaine d’étudiants à des bonnes habitudes et à capitaliser de leur formation pour être les vrais diplomates ( représentants de l’Etat et négociateurs valables dans l’avenir.)

L’intervenant s’est appesanti sur la guerre de 6 jours de triste mémoire entre 5 juin et 10 juin 2000, qui a fait des victimes et des dégâts énormes.
En s’appuyant sur les différents rapports de groupe LOTUS, une descente a été effectuée aux cimetières de six jours vers l’hôpital général de Kisangani pour permettre à ces jeunes étudiants, avenir de demain, de découvrir le sens historique triste de cet endroit et en leur interpellant de s’impliquer à l’avenir pour l’immortalisation de ce lieu et de leur implication pour qu’à l’avenir dès lors qu’ils seront aux affaires, qu’ils s’investissent par tous les moyens pour la protection et la défense de l’Etat congolais à l’extérieur et à l’intérieur du pays.

De son côté, le titulaire du cours, CT Jules Kasereka Mahalibo, n’a pas manqué dans son adresse de rappeler les objectifs généraux de ce cours. Selon lui, ce cours poursuit des objectifs tels que permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances nécessaires en matière de la diplomatie classique, sa place dans les relations internationales, faciliter les étudiants à appréhender les forces, faiblesses, opportunités et menaces de la diplomatie d’Etat; et de permettre aux apprenants d’avoir la capacité d’analyse scientifique des relations internationales en matière diplomatique.

Il a aussi épinglé que les organisations non gouvernementales nationales et internationales dont fait partie le Président Dismas Kitenge, font partie des nouveaux acteurs des relations internationales et de la diplomatie dont ces étudiants sont obligés de les découvrir.

Par ailleurs, ces étudiants n’ont pas caché leur joie sur le système LMD appliqué par le Ministre Muhindo Nzangi qui permet aux étudiants de développer leurs compétences multiples en fonction des cours où les apprenants sont au centre de la formation et les pratiques sont beaucoup plus privilégiées.

En rappel, Groupe LOTUS et FIDH, comme étant des structures de la société civile, aident l’État Congolais en particulier et les autres États en général notamment à accomplir leurs missions celles de défendre les droits et les intérêts de la population. Ces structures jouent le rôle d’interface entre l’État et la population et font souvent des plaidoiries, mais aussi documentent sur certains faits de violations des droits humains.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

One thought on “LMD à l’UNIKIS : Quand les CT Dismas Kitenge et Jules Kasereka déplacent l’auditoire au site de la guerre de 6 jours

  1. Vraiment les mots nous manquent en voyant tout c que les enseignants conjuguent comme effort enfin qu’on se sente très à l’aise dans c nouveau système LMD.
    Coût de chapeau au CT Kasereka Jules

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.