NÉO-APOSTOLIQUE DE LA RDC SUD-EST/ KISANGANI: Enfin la vérité sur la mise en accusation de Richard Nguya

Dans une interview exclusive accordée, ce mardi 11 octobre 2022, à Kis24.info, le Chargé de communication de l’église Néo-Apostolique, le Prêtre Serge Mukadi fixe la population de Kisangani, plus particulièrement, les fidèles de cette église sur les incidents survenus dimanche 09 octobre dernier à la chapelle de Makiso à Kisangani.

À l’en croire, il s’agit d’une affaire privée concernant le nommé Richard NGUYA, frère de l’Eglise et porteur du ministère de Diacre. Celà n’a rien à voir avec sa communauté.
Le concerné qui, selon les échos parvenus à l’office du Prêtre Serges MUKADI, qui a pris part à des élucubrations d’une frange de frères mécontents d’une mesure prise au niveau mondial le Dimanche 09/10/2022, a reçu une convocation du parquet. N’ayant pas trouvé son plaignant, l’accusé en a déduit que ce serait son Église, contre laquelle il a participé à des manifestations la veille.

Ainsi a-t-il lancé des appels à la mobilisation contre cette action menée en justice contre lui par son Église tel qu’il le pensait.Selon notre source, le Diacre Richard NGUYA a partagé des notes vocales dans des réseaux sociaux appelant les jeunes, à tort, à manifester contre l’Eglise Néo-Apostolique qu’il croit l’avoir esté en justice pour, ainsi tirer le drap de son côté.

« Le frère avait ces contentieux personnelles en justice concernant une affaire de succession et s’est lancé contre l’église dans une campagne d’intoxication et de dénigrement contre elle. Pour lui, c’est l’église qui l’aurait accusé », a-t-il déclaré à Kis24.info

Confession du Diacre Richard Nguya à la communauté Neo-Apostolique de Kisangani ©ENA

Le Diacre a en effet des contentieux judiciaires à propos d’une affaire de « succession » au sein de sa famille. Selon la direction de communication de cette Église, Richard NGUYA a même été aidé par les avocats de ENA RDC SUD-EST à sortir libre, de ses démêlés grâce à une action magnanime du Représentant Légal de cette Église territoriale; l’Apôtre de District TSHITSHI TSHISEKEDI qui a donné son accord aux avocats que rien ne soit retenu comme frasques à charge du bien-aimé. Dans une vidéo plus récent, devant les avocats de l’Eglise, Richard NGUYA fait volte-face en reconnaissant sa faute. Il présente aussi ses excuses à tous ceux à qui il a causé préjudice par ses actions.

« Faisons attention à ce que nous proposent les réseaux sociaux, il y a de l’intox et bien d’autres qui ne cadrent pas avec notre but dans cette Église à savoir la vie éternelle. Pour mes frères de Kisangani, je vous supplie de rester focus sur la prochaine visite de l’Apôtre Responsable Fernandez ABASI et surtout sur le retour imminent de notre Seigneur Jésus-Christ, le fiancé de nos âmes. » a conclu Serge MUKADI.

Pour rappel, dimanche dernier , le culte n’a pas eu lieu à l’église Néo Apostolique de la communauté de Makiso de suite d’une confusion qui avait mené les jeunes de cette église à braver le culte et brûler les troncs d’arbres mort devant son esplanade. La tension était vive.

L’ église Néo-apostolique est une église chrétienne à caractère international. Elle est issue, en 1863, de l’Église catholique-apostolique et est dirigée par des apôtres afin de copier l’exemple des premières communautés chrétiennes. Elle est présente dans plus de 200 pays et compte environ 8,8 millions de fidèles.

Joseph KIPALA

Redaction

One thought on “NÉO-APOSTOLIQUE DE LA RDC SUD-EST/ KISANGANI: Enfin la vérité sur la mise en accusation de Richard Nguya

  1. Gloire à Dieu pour sa libération et gardons notre foi vivant car le seigneur vient bientôt.
    Sanctifions nous pour accueillir notre ARC avec joie 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.