Campagne contre la Polio: Go du deuxième round, Abibu appelle à une synergie pour bouter ce virus hors de la Tshopo

Au moins 742 868 enfants de 0 à 5 ans sont attendus, dans la province de la Tshopo, pour le vaccin contre la poliomyélite, un virus très dangereux qui entraîne la paralysie et qui se transmet par l’eau et ou, les aliments contaminés ou par contact avec une personne infectée.

Ce mercredi 27 juillet, le Gouverneur ai de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela a officiellement donné le go de la deuxième phase de la campagne contre la poliomyélite à Kisangani, devant une foule conviée à cette circonstance. Ce deuxième round concerne toute l’étendue de la Tshopo et ira du 28 au 30 juillet 2022.

Dans son speech, Abibu Sakapela a lancé un message pressant aux parents:

« Chers parents, ne suivez pas les mensonges systématiques, des fausses rumeurs qui sont distillées par une catégorie des compatriotes qui propagent les fausses informations. Ne le suivez pas ni encore moins , ne les écoutez pas. Bien au contraire, levons-nous, et vaccinons nos enfants contre la poliomyélite en créant une synergie entre les différents acteurs. Cimentons le partenariat, agissons entre toutes les forces vives de la province, notamment les institutions scolaires, les confessions religieuses, les divers mouvements associatifs, les ONG nationales, locales et internationales, en vue de bouter la poliomyélite sauvage hors de la province de la Tshopo », a soutenu le gouverneur de province.

Il a par ailleurs ajouté que « Si vacciner c’est aimer alors le dernier acte que les parents doivent réserver à leurs enfants est de les vacciner ».

Selon Moctar Hann, chef de Bureau de l’UNICEF dans la province de la Tshopo, au moins 742 868 enfants dont l’âge varie entre 0 à 5 ans sont attendus. Les vaccinateurs passeront porte à porte pour vacciner les enfants durant quatre jours.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.