Tshopo / Médias : Le Directeur de la Radio Liberté/Basoko humilié et arrêté par la Police

Dieu Merci Labama, Journaliste de profession et Directeur de la Radio Liberté/Basoko est aux arrêts depuis ce Vendredi 1er Octobre. Le chevalier de la plume est reproché d’avoir « diffusé les déclarations d’un jeune garçon brutalisé et agressé » par les éléments de la police lors d’une patrouille nocturne Lundi 26 Septembre dernier.

Depuis le début de la semaine courante, la police a amorcé les activités de patrouille au chef-lieu du territoire de Basoko de 21h à 06h suite à la montée de cas de vols.

« Il a été humilié et son téléphone abîmé lors de son arrestation. » témoignent nos sources.

Contacté par Kis24.info, des sources concordantes affirment que plus au moins 30 personnes sont aussi aux arrêts et parmi eux, 2 sont déférés au parquet général à Kisangani.

Selon Madame l’administrateur du Territoire de Basoko, Sabrina Dako, l’opération continue au commandement de la police/Basoko dirigé par le Commissaire Principal Dido Lileko.

Indiquons que le journaliste Dieu Merci Labama est mis au cachot de la PNC et sera auditionné par l’officier de police judiciaire (OPJ) en suite une décision sera prise au conseil local de sécurité pour son acquittement ou transféré le dossier au parquet.

Dossier à suivre !

Augustin TSHEZA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.