Tshopo : Les candidats antagonistes au poste de gouverneur fument le calumet de la paix

C’est sous les bons offices de la centrale électorale, CENI, que les candidats au poste de Gouverneur et vice-gouverneur de la grande province de la Tshopo ont, ce mardi 26 avril, fumé le calumet de la paix. L’ambiance de paix entre ces candidats, jadis antagonistes, a vécu dans les enceintes de la CENI/Tshopo.

En effet, depuis l’annonce définitive de leurs candidatures, les violons ne semblent s’accorder entre les états-majors de 12 candidats retenus pour la course gouvernorale à la Tshopo. Des réseaux sociaux sont alimentés d’une part pendant que de l’autre, des contentieux électoraux ont gagné du terrain.

Des sources proches à Kis24.info affirment que les candidats ont été invités à préserver la paix sociale. Et aussi, de faire une campagne responsable parce que le Code de bonne conduite réserve des sanctions contre les candidats dont les militants qui violent ce code de bonne conduite. Ces candidats ont été prévenus par la CENI.

À l’en croire, il s’agissait tout de même, d’une réunion de prise de contact entre la CENI et les candidats gouverneurs autour du code de bonne conduite et du calendrier de la CENI.

Ainsi, chaque candidat est informé de comment les choses doivent se faire pendant ce moment jusqu’aux élections du 06 mai. Il appartient, donc, à chaque candidat de faire le point avec ses militants pour éviter d’énerver les dispositions légales aux risques et périls de sanctions à écoper par le candidat qui violera la loi.

Notons que plusieurs candidats soit leurs vices ont pris part active à cette importante réunion notamment centrée sur la communication sur le code de bonne conduite pendant cette période de campagne électorale.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.