Tshopo : « Fini les heures gaspillées sur WhatsApp, Tik Tok,… », les étudiants connectés à la Bibliothèque Numérique de l’ESU

Plus question de gaspiller son temps sur WhatsApp, Tik Tok, et plusieurs autres réseaux sociaux, les étudiants de la Tshopo ont dorénavant accès gratuitement à la bibliothèque nationale numérique de l’ESU, grâce à la carte SIM airtel Académia.

Cette connectivité est intervenue, lundi 14 novembre 2022, lors d’une cérémonie officielle organisée à cette occasion dans l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani (UNIKIS) en présence du conseiller du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU).

Il s’agit d’une bibliothèque numérique bien garnie en accès libre à des ressources pédagogiques, à travers lequel Félix Tshisekedi vient d’honorer sa promesse aux étudiants congolais.

Dans son mot, le président de la conférence des établissements de la Tshopo, le Professeur Jean- Faustin Bongilo a rappelé l’importance de cet outil scientifique de rechercher peu avant de louer les efforts déployés par le chef de l’État Félix Tshisekedi, en passant par Muhindo Nzangi, le ministre de l’ESU, et la gouverneure de la Tshopo, Madeleine Nikomba, pour leurs engagements à la matérialisation de ce projet.

« Chers étudiants, vous êtes d’une génération privilégiée », a-t-il, ensuite, souligné, appelant ces derniers à ne plus gaspiller leurs temps sur les réseaux sociaux. « Utilisez vos appareils pour vous former et faire vos recherches à travers la bibliothèque nationale numérique qui est gratuitement mise à votre disposition », a-t-il lancé.

Une réforme de plus

Pour sa part, le conseiller de Muhindo Nzangi, Mr Roger, a avoué que ce projet est grand accompagnement à la réforme LMD qui est un système très exigeant pour les étudiants et enseignants. Avec cette bibliothèque, « Il n’y a donc plus de motif pour vendre les syllabus ».

À l’en croire, pour renforcer la mise en œuvre de cette réforme, le gouvernement congolais va d’ici décembre 2022, mettre à la communauté estudiantine 150000 ordinateurs. Et d’après lui, « chaque étudiant doit avoir un ordinateur et un androïde. Pas seulement pour accéder à la bibliothèque numérique mais Parce que les emplois de demain exige la maîtrise de l’informatique ».

Un sanctuaire des recherches

Présent à cette cérémonie solennelle, Paulin Lendongolia, vice-gouverneur de la Tshopo, a noté avec grande satisfaction que ladite bibliothèque nationale numérique de l’ESU constitue un sanctuaire des recherches. Pour lui, dans la vie d’un étudiant, la bibliothèque occupe une place savante.

« Je vous appelle au bon usage de cet outil de la science. C’est un véritable sanctuaire des recherches pour trouver des solutions à nos différents problèmes socio-vitaux », a confié Paulin Lendongolia.

Notons que l’accès est effectué sur www.bnn.ac.cd ! Il s’agit d’un partenariat solide avec la société airtel qui a appelé les étudiants à basculer vers le profil Academia avec leurs cartes SIM. Dans la même foulée, plusieurs autorités et chefs administratifs des différentes institutions et Universités de la Tshopo ont été présentes.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

One thought on “Tshopo : « Fini les heures gaspillées sur WhatsApp, Tik Tok,… », les étudiants connectés à la Bibliothèque Numérique de l’ESU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.