RDC / Politique : Acquitté, Kamerhe dans les bras « douteux » de Tshisekedi ?

Après un long historique procès dit des 100 jours qui a fait couler ancres et salives, l’ancien Directeur de cabinet du président Tshisekedi, Vital kamerhe, a été acquitté mardi 23 juin 2022. Une totale libération qui fait raisonner plus d’un au vu d’une sage judiciaire qui a étouffé sans aucune l’argent du contribuable estimé à près de 57 millions.

Acquitté, Kamerhe ne laisse pas passer son temps. L’heure est au retour sur la scène politique. Étant patriote déterminé pour l’avenir de son pays, c’est ce mardi 28 juin 2022 qu’il a été reçu par son allié Félix Tshisekedi, à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa.

Une retrouvailles d’après plus de 2 ans sur fond d’une séparation dûe au détournement des fonds alloués au programme de 100 jours, à l’issu duquel Kamerhe a été condamné en juin 2020 avec samih jammal à 20 ans des travaux forcés.

Pas de fumée sans feu

En marge des élections de 2023, ces deux alliés, serait-ce pour amuser la galerie ? Est ce une question d’unité entre deux alliés politiques visant l’intérêt du pays pour la continuité de mandat de Tshisekedi ? Par cet acquittement, que prévoit Félix Tshisekedi pour son ex directeur de cabinet ?

Des questions coulent de partout.

Invité sur Top Congo FM, Vital Kamerhe a fait des prometteuses déclarations. « Quelque soit la longueur de la nuit le jour finit par apparaître, À l’issu de cette rencontre, nous avons parlés de divers points pour un Congo meilleur, Après mon acquittement, les points qui seront traités seront dirigés sur des stratégies enfin de nous unir et continuer le mandat », a-t-il affirmé.

Selon lui, plusieurs aspects doivent être réformés. Il n’est point donc question de doutes, il revient soutenir son allié. « Il nous faut une armée comme outil de défense, doter les moyens, des bons renseignements militaires, l’encadrement à tout le niveau notamment : le Bien-être des congolais, l’agriculture, l’amélioration de salaire des fonctionnaires,des militaires,…et autres », a indiqué Kamerhe.

Aux vues de tous, les deux personnalités politiques tous d’un sourire attrayant , leur retrouvaille s’est passée dans un climat apaisé, exprimer par l’émotion que n’a su caché Vital kamerhe ,dans les bras de Félix Tshisekedi.

« On ne peux pas forcément aidé le pays qu’en étant premier ministre non ,en ce jour je me vois comme un citoyen Congolais déterminé à aider son pays,Et,dit-on la voix du peuple c’est la voix de Dieu,laissons Dieu s’exprimer à travers son peuple et inspiré le chef de l’État », a-t-il déclaré.

« Je remercie la cours de cassation, pour le jugement rendu en faveur de mon acquittement, et le maître mot actuellement pour tous doit-être le pardon , mettons-nous ensemble pour bâtir un Congo meilleur », a-t-il dit.

Ruth Musana

Journaliste reporter, Chanteuse et Modératrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.