Nord-Kivu : Josué Mufula porte plainte contre Premidis et Consorts pour « perdition de la jeunesse »

Le député national Josué Mufula vient de porter plainte contre l’usine brassicole Premidis ce lundi 07 Février à l’auditorat militaire près le tribunal militaire de Goma. L’elu de la ville volcanique accuse cette firme et ses semblables à aboutir la Jeunesse avec la boisson fortement alcoolisée.

C’est ainsi qu’il a interpellé le gouvernement a protéger sa jeunesse du danger qui le guette avec la prise de cette boisson ,de surcroît fabriqué sur le territoire national.

Dans la motivation de sa plainte, Josué Mufula a évoqué l’article 42 de la constitution qui indique:

« Les pouvoirs publics ont l’obligation de protéger la jeunesse contre toute atteinte à sa santé, à son éducation et à son développement intégral », a-t-il dit.

Conscient du danger que vit la jeunesse congolaise, le député national sonne le gouvernement à agir le plus vite possible.

« Nous venons de déposer une plainte Contre Premidis et Consorts,les autres fabricants de boissons fortement alcoolisées. Nous sommes conscients que la jeunesse ,l’avenir de ce pays,est en danger et nous n’allons pas demeurer dans l’inertie et tolérer de voir la jeunesse est entrain de perdre la vie », mentionne Josué Mufula.

Ce député national espère que sa plainte va trouver gain de cause.
Il est à rappeler que Premidis est une entreprise de fabrication et distribution d’alcool qui se trouve à Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

Gloire Bakyahulene

Journaliste

  1. Bonne initiative. Ces alcools en outrances commercialisés au Congo constituent une arme fatale de destruction massive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.