Kisangani/Insécurité ; Richard Katembo invite les jeunes à se désolidariser des inciviques

Dans un entretien avec quelques journalistes de la ville de Kisangani lundi, 22 février 2021 Richard Katembo, cadre du parti politique RCD/K-ML invite les jeunes à se désolidariser de tout mouvement qui aurait tendance à déstabiliser la ville de Kisangani.

«…la Tshopo en général et la ville à Kisangani en particulier est l’unique contrée du pays où il fait beau vivre en paix et en sécurité, j’interpelle tous les jeunes, de toute tendance confondue et tous les horizons à ne pas céder et à barrer la route à tout mouvement subversif quel qu’il soit et d’où qu’il vienne avec tentative de voiloir plonger notre ville d’espoir dans insécurité…je pleure les éléments des forces de l’ordre qu’on a perdu jouaient un grand rôle dans notre ville…
les deux éléments qui sont tombés injustement sont mes grands amis qui intervenaient toujours chez moi à chaque fois que j’étais en insécurité…. j’interpelle tout le monde, la jeunesse en particulier à ne pas se laisser manipuler par des gens qui créent ce mouvement subversif
…»
Nous ne pouvons jamais, nous jeunes permettre à ce mouvement de cette secte politico-mystico-réligieux trouver de percer la ville en y trouvant refuge.

Pour rappel, le 19 février dernier, au cours d’une opération mixte composée des services spécialisés, du renseignement militaire et la police nationale congolaise sur la première avenue quartier des musiciens dans la commune Makiso à Kisangani, deux éléments des forces loyalistes ont été tués, deux autres grièvement blessés.
Du côté des miliciens, un élément tué et un autre blessé et des armes et munitions récupérés.

Le procès pour juger ces miliciens a débuté le weekend dernier.
Ces miliciens qui ont allégeance et identifiés aux adeptes de Moïse Olumba Efanga dit « Moïse le libérateur » branche de Kisangani va continuer le mercredi prochain.

SEMUL

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.