Kisangani/08 Mars: Madeleine Nikomba en philanthrope, des femmes malades réconfortées

En marge de la célébration du mois de Mars, mois de la femme du monde entier, la sénatrice Madeleine Nikomba a, profitant de son séjour dans son fief électoral, passé la journée du O8 Mars au près des siennes, notamment les mamans malades, alitées au centre hospitalier Shoukrani, situé au PK6 dans la commune Kabondo à Kisangani.

Préoccupée par l’amélioration du sort de ses semblables, l’élue des élus de la Tshopo est allé à la rescousse et au soulagement tant soit peu de ces dernières. Au Total, 45 femmes malades, y compris les personnels (femmes soignantes) ont reçu des pagnes, portants mention du O8 Mars.

Une œuvre de plus signée par une femme au cœur philanthropique, celle appellée affectueusement par ses proches  » MALIKIAH  »

La bienfaitrice a insisté sur le rôle capital que joue la femme à travers l’humanité entière.

Le thème de cette année  » leadership féminin pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19″ pour ce mois dédié à la femme a motivé d’avantage la Sénatrice Madeleine Nikomba.

« …vous êtes, nous sommes obligés d’inculquer à nos enfants, nos familles les dispositifs nécessaires telsqu’édictés par les autorités politiques et sanitaires pour que nous barrions la route à cette pandémie… »

Les bénéficiaires majoritairement les femmes internées au centre hospitalier SHOUKRANI n’ont pas eu d’autres mots que de remercier leur bienfaitrice en la recommandant entre les mains du Seigneur Très Haut qui a permi que la Sénatrice Madeleine Nikomba ait un cœur de maman aux fins de songer aux démunis et autres nécessités pendant le moment de joie comme celui de malheur.

Le mois de la femme n’est qu’à son début, la fondation Manik et l’Honnorable Madeleine NiKOMBA envisagent d’autres actions de solidarité pour soulager les femmes démunies et redonner du sourire aux désespérés.

NICOLE ETETE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.