Fortes inondations à la Tshopo : Plus de 45 villages et 14 000 ménages sous l’eau à Isangi

C’est depuis le 05 novembre 2022 que la nouvelle société civile en territoire d’Isangi a faut des constats inquiétants sur le débordement des eaux du fleuve Congo et celles de la rivière Lomami, dans plusieurs villages du territoire d’Isangi, en province de la Tshopo, au nord-est de la RDC.

Selon la coordination de la nouvelle société civile forces vives de ce territoire, plus de 45 villages et au moins 14.867 ménages sont sous l’eau. Des fortes inondations ont occasionné plusieurs catastrophes. Des milliers de gens dorment sous la belle étoile, à la merci des intempéries.

« Des maisons des populations sont sous l’eau. Au moins 45 villages sont déjà sous l’eau, avec 14.867 ménages qui vivent sans abris. Les latrines sont sous les eux, les champs des paysans ne sont pas accessibles. Même des écoles primaires sont sous l’eau et les enfants n’étudient pas pendant cette période ici. Ils restent à longueur des journées avec leurs parents dans des pirogues », dit à KIS24, ce jeudi 24 novembre 2022, Adonis Mobey, le Coordonnateur de la nouvelle société civile à Isangi.

Pour Adonis Mobey, les autorités compétentes doivent prendre leur responsabilité. Il lance un SOS au gouvernement national, provincial et aux organisations humanitaires pour une solution urgente et une issue favorable pour les sinistrés qui sont ces jours en détresse.

À en croire Mobey, cette situation déstabilise plusieurs activités communautaires. Sur le plan éducationnel, 12 écoles primaires sont inondées, les élèves n’étudient plus et pour la commerce, flambée des prix de denrées alimentaires extrêmement chers suite à l’état des routes reliant le secteur Bambelota, chefferies Kombe, Liutua, axe routier Busira LOMAMI à 25km, Yaekela -Yangole en allant vers Yangambi qui sont devenus impraticables.

« Nous sommes sans abris, difficile de se déplacer, nous consommons les eaux sales, nous courons trop de risques des malades hydriques, depuis l’inondation, nous vivons que dans des pirogues avec nos enfants qui voulaient partir à l’école, vraiment nous souffrons », témoigne-t-il.

Notons que, les producteurs agricoles ont perdus leurs champs. Ils éprouvent d’énormes difficultés, pas possible d’avoir à manger.

Des fortes inondations sont également signalées dans le territoire de Basoko, approximatif d’Isangi, où plusieurs campements et villages sont submergés par les eaux du fleuve Congo, rivière Aruwimi et des pluies en répétition.

Augustin TSHEZA

Redaction

One thought on “Fortes inondations à la Tshopo : Plus de 45 villages et 14 000 ménages sous l’eau à Isangi

  1. Les autorités sont où maintenant car ma population sont entrés de souffrir totalement dans notre territoire d’isangi (Israël) autrement dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.