Force régionale en RDC : Les étudiants de Kisangani disent « NON » et réitèrent leur soutien aux FARDC

Les étudiants ont répondu présents à une marche de soutien aux FARDC, organisée par le mouvement des étudiants du Congo (MEC), ce lundi 04 juillet 2022, à Kisangani, dans la province de la Tshopo.

Sur un grand calicot à leur possession, l’on pouvait déjà lire : « le Mouvement des étudiants du Congo soutient à 100% les FARDC et dit Non au déploiement de la force régionale en RDC », fin de citation.

Ils ont, au cours de cette marche pacifique, manifesté leur souhait de voir la RDC redevenir stable sur le plan sécuritaire. Pour eux, les propos tenus par Kagame affirmant qu’il viendra chercher les FDLR sur le territoire congolais, constitue une menace et porte atteinte à la sécurité des Congolais.

« En effet, outre les agressions en répétition, le Rwanda sert de base arrière pour les multiples groupes terroristes qui tuent, pillent et violent les populations civiles dans l’Est de notre pays », ont-ils signifié.

Dans la foulée, ils ont rappelé l’existence du rapport Mapping et pensent que ce dernier ne bénéficie d’aucun soutien, ni du gouvernement congolais ni de la communauté internationale. Ainsi, ils souhaitent que les instances judiciaires soient saisies contre Paul Kagame, Président du Rwanda. Et procéder à la rupture des relations diplomatiques et accords avec le pays de mille collines.

Ils exigent, par ailleurs, la fermeture de toutes les sociétés rwandaises en activité en RDC, citant nommément Africel. Mettre fin également à l’exploitation commune de l’or congolais par la société Sakima et sa raffinerie au Rwanda.

Pour rappel, c’est une énième voix depuis Kisangani qui soutient les FARDC en guerre, en Ituri et au Nord-Kivu, contre notamment les agressions extérieures.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.