Élections 2023, Moïse katumbi affûte ses armes: « Ensemble, nous allons y arriver »

Comme promis, l’homme politique congolais Moïse katumbi a, lundi 20 décembre, foulé le sol de Kisangani sous une foule incroyable venue pour l’accueillir dès aéroport de Bangboka, jusqu’au centre ville, parfois faisant marche à pied, sous les ovations du peuple.

Dans l’actif de son séjour à Kisangani, l’ancien gouverneur de l’Ex Katanga et candidat empêché aux présidentielles de 2018 est venu notamment lancé officiellement son parti politique, Ensemble pour la République. Il a tout de même posé des actes de générosité au peuple Boyomais avant de lancer ce mardi, dans la salle du complexe scolaire Hope International School, son parti lui permettra ainsi d’affûter ses armes en guise des élections générales qui profilent à l’horizon 2023.

«20 Décembre 2021, pour jour pour jour que le parti fête ses 2ans depuis l’existence et hier c’est à Kisangani que la date tombe. Une date qui sera mise désormais comme journée de réflexion , évaluation et prospective de notre parti », a t-il déclaré devant les cadres du parti et les autorités provinciales.

«Pour nous remontés un peu plus, En 2015 ,le pays était au bord de l’éclatement. À l’Est le pays brûlait, le pays était en proi à la division, sous un climat invivable dont beaucoup de nos frères y ont laissé leurs vies, jusqu’à présent celà ne fait que s’empirer, plus loin dans l’histoire de notre pays, Kisangani a aussi eu sa dose des rébellions, Kisangani la meilleure illustration de la diversité dans notre pays, Kisangani la ville la plus cosmopolite du Congo», a indiqué l’homme de Kashobwe.

Katumbi a, dans son discours, rendu hommage à ceux qui lui ont accompagné dans cette lutte noble mais certains qui n’existent plus.

«Aujourd’hui, nos hommages aux grands hommes, des aînés,des sages qui ne sont plus avec nous, ceux qui ont été des piliers de la création de notre grande force politique, je cite :
Charles Mwando Simba et pierre Numbi, ainsi que l’honorable Bienvenu Apalata et Badiabale Aziza, leurs mémoires ne nous quitterons jamais»,
s’est-il souvenu.

Et d’indiquer :

«Au cours de cette année nous devrons recruter, former, mobiliser et faire rayonner notre parti. Par ailleurs, j’ai assigné à mon directeur de cabinet la tâche d’animer la cellule d’implantation du parti dont la mission consistera à sillonner le pays et me dresser un état de lieu du fonctionnement des organes du parti et nos structures opérationnelles»

Des hommages au militant de Ensemble Jacky Ndala

Katumbi s’est aussi rappelé de son militant qui est emprisonné depuis plusieurs mois. Il s’agit de Jacky Ndala. Katumbi dit avoir renouvellé la confiance de ce fervent soldat.

«C’est ici le lieu de rappeler que notre frère, notre fils, Jacky Ndala est toujours en prison,il passera cette fin d’année injustement privé de liberté et il ne va pas fêté avec sa famille, je l’ai visité et lui renouvelle ici tout mon soutien total», a-t-il dit.

Et d’ajouter : «Plus de temps à perdre, un autre Congo est possible. Oui, ensemble nous allons arriver».

Kisangani une ville sans pareille. Moise Katumbi, satisfait de son accueil , a profité de présenter ses vœux à la population de Kisangani.

«un joyeux Noël et bonne fin d’année à tous», a-t-il lancé, concluant son discours, visiblement magistral.

Ruth MUSANA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.