Tshopo / Vers l’adoption d’une loi contre les VBG : Une proposition d’édit jugée recevable à l’Assemblée Provinciale

Les députés provinciaux de la Tshopo ont jugé recevable, ce jeudi 28 avril 2022, une proposition d’édit fixant les modalités pratiques de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et de promotion de droit d’accès à la justice dans la province de la Tshopo. Cet édit est porté par le député Philippe Masikini, élu de Basoko, l’un des territoires non mis en marge de la détérioration de la situation de la femme et où, l’ONG Afia Mama intervient dans le cadre de son programme intégré sur la violence faite à la femme (VFF), financé par le royaume des Pays-Bas.

Présentant l’économie de cette proposition d’édit, Philippe Masikini a indiqué que cet instrument juridique comporte 27 articles axés sur 4 points essentiels dont les dispositions générales, les modalités pratiques de lutte contre les VBG, mais aussi les modalités pratiques visant la promotion de droit d’accès de la femme à la justice. Pour lui, la Tshopo est confrontée au réel défis qui guette le développement, la participation et l’autonomisation de la femme.

« La province de la Tshopo n’est pas en marge de la détérioration de la situation de la femme. Elle subit d’injustices, de la violence, de la marginalisation, la maltraitance, etc et autres mots qui rongent son développement dans la société » a expliqué l’Hon Philippe Masikini aux députés.

« Face à cette cette situation, nous avons estimé qu’un édit fixant les modalités pratiques de lutte contre les VBG et de promotion de droit d’accès à la justice pourrait nous orienter jusqu’à un bon port », a-t-il ajouté.

Au cours de la plénière tenue ce jour, plus de 16 députés provinciaux se sont favorablement exprimés par rapport à cet édit. « Cet édit vient soulager la femme de la Tshopo », a signifié le député Jean-Bedel, tout en appelant ses collègues de recevoir positivement et massivement cette proposition d’édit.

Plusieurs autres groupes parlementaires se sont valablement exprimés sur l’édit, y apportant certains amendements. Après, ces derniers ont, haut la main, jugé recevable cette proposition d’édit. Selon le président de l’Assemblée Provinciale, Gilbert Bokungu, elle sera remise à la commission mixte des affaires socio-culturelles pour des réglages utiles. « Honorables, la proposition d’édit fixant les modalités pratiques de lutte contre les VBG et de promotion de droit d’accès à la justice est jugé recevable », a-t-il dit, tout en remerciant son partenaire de taille, l’ONG AFIA MAMA, qui a élaboré cet édit grâce à son département juridique en partenariat avec le cabinet KTF-LAWYERS, dans le cadre de son projet violences faites à la femme , financé par les Pays-Bas.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

One thought on “Tshopo / Vers l’adoption d’une loi contre les VBG : Une proposition d’édit jugée recevable à l’Assemblée Provinciale

  1. Félicitations mon confrère pour votre implication intégrale de cet édit portant sur la VBG et l’accès à la justice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.