Tshopo/Territoire de Basoko: Le cris de détresse du député Justin Molangi après une marche à pied de plus de 50Km

Surnommé « Homme de terrain », le député provincial coopté était, dans le cadre des vacances parlementaires, en séjour dans le Territoire de Basoko, Vendredi 06 Août 2021. Arrivé au chef-lieu du territoire, il a, de prime abord, présenté ses civilités auprès de l’administratrice Madame Sabrina Dako, représentante personnelle du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans la région.

Peu avant son départ dans les villages pour s’enquérir de la situation de son fief natal, l’honorable Justin Molangi a échangé avec la presse de Basoko enfin de s’informer sur les diverses difficultés de société qui écument l’ensemble du territoire de Basoko.

Après une brève historique sur le rôles de députés, il a commencé à recevoir les notables, confessions religieuses et associations et chefs d’établissements avant de se diriger à Yahila chef-lieu de chefferie des Yamandundu en passant par le Groupement Gbakulu/Yaliwasa.

Dans une interview exclusive accordée à Kis24.info, le député coopté de Basoko affirme avoir parcouru plus de 50km en pieds pour palper d’un seul doigt du mauvais état des routes sur les axes Basoko-Bakere-Yahila-Yamandundu jusqu’à Moenge secteur des Mobango-Itimbiri.

Constat malheureux, les routes de desserte agricoles sont dans un état de délabrement très avancé et les cultivateurs éprouvent de difficultés d’évacuation de ces produits au marché à Basoko, indique Justin Molangi dans son cris de détresse.

Par rapport au règlement de la législation dans son article 118, le député Justin Molangi souligne que les doléances et plaidoyers seront remis à l’Assemblée Provinciale afin de trouver une issue favorable au profit des populations après son adoption.

Sur terrain, plusieurs autres situations cruciales d’urgence ont été passées au peigne fin par l’élu du peuple. Il a promis son implication dans toutes les situations afin de trouver des solutions idoines.

Augustin TSHEZA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.