SÉNAT: L’Observatoire de la Grande orientale regrette le lynchage médiatique à l’endroit de la sénatrice Carole AGITO

Plusieurs articles, coupons et autres formats médiatiques discreditent Mme Carole Agito, l’une des Candidatures favories de la grande orientale à la Questure du sénat.

La sénatrice Carole Agito est victime d’un lynchage médiatique durant cette campagne électorale aux allures d’une guerre médiatique.

L’observatoire de la grande orientale et son coordinateur, Le Professeur Grison kakumbi regrettent ce comportement incivique, preuve d’une intolérance politique face à une candidature forte qui est celle d’une fille digne de la grande orientale.

Pour l’ O.G.O, les politiciens en mal de positionnement et conscients déjà de leurs échecs aux élections s’évertuent dans la manipulation de l’opinion en propageant des fausses informations qui d’ailleurs sont des natures complotistes pour salir le poid qu’a cette dame.

« Soyons prudents… aucune communauté n’a des personnes saintes moins encore des diables. Honorable Carole Agito garde sa sève et verdeur comme fille de la Grande Orientale et mérite protection…» rappelle-t-il.

Et de mettre en garde les détracteurs :

«Mettons en garde les auteurs de ces manipulations au risque de leur trouver sur leur chemin par tous les moyens physiques …» prévient l’observatoire de la Grande orientale

Ce regroupement citoyen de la Grande orientale conseille à ceux qui «reprochent» quelques choses à Carole Agito de la voir physiquement.

Après le retrait de James Bayukita, l’absence de la sénatrice Madeleine NiKOMBA, la bataille reste entre Dieudonné, Bakomito, Fikiri Alimasi et Carole Agito. Ce 02 mars, ils seront départagés devant les urnes.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.