Prévention et Lutte contre la Traite des Personnes : Une méga campagne affiche ses couleurs à Kisangani

« Ensemble, dénonçons et combattons la traite des personnes », c’est le générique clé de l’agence pour la prévention et la lutte contre la traite des personnes (APLTP), un service spécialisé créé par le chef de l’État Félix Tshisekedi, au sein de son cabinet, en avril 2019.

Cette agence qui a posé ses valises dans la Tshopo envisage dès ce mardi 26 juillet 2022, une méga campagne de sensibilisation contre la traite des personnes en travers la ville de Kisangani et ses environs. L’annonce a été faite, lundi 25 juillet, devant la presse par Mme Ntumba Kabeya, cheffe de la sensibilisation, au sortir d’une demi-journée de coaching avec les sensibilisateurs d’APLTP, issus des organisations de la société civile de la Tshopo.

« C’est une séance de coaching que nous avons eu avec les ONG de la Tshopo, en marge de la commémoration de la journée de la dignité de la victime de la traite des personnes le 30 juillet. Il y’a plusieurs activités que nous allons faire ici dans la Tshopo, plus précisément à Kisangani. Voilà, aujourd’hui nous avons pu coacher les sensibilisateurs qui seront sur terrain pour apporter à la population de Kisangani quelques messages sur la traite des personnes qui constitue une grave violation des droits de l’homme », a-t-elle signifié, à Kis24.info

Dans la foulée, les messages à la population seront clairs. 75 sensibilisateurs sont disséminés dans les communes de la ville de Kisangani, pour ce faire D’après Ntumba Kabeya, « les sensibilisateurs vont dire à la population de faire attention avec la mendicité forcée, de faire attention avec le mariage forcé, que les filles et les femmes fassent attention à cette grave violation des droits de l’homme ».

« Ce que nous voulons est que la population arrive à dénoncer ces bourreaux. Après avoir dénoncer le bourreau, la justice fera son travail », a martelé Mme Ntumba Kabeya.

Par ailleurs, les participantes et participants se sont dits satisfaits des thématiques apprises sur la traite des personnes. Pour Yvette Feza, membre de l’ONG Afia Mama et sensibilisatrice, la traite des personnes est un fait qui semble être ignoré dans la société mais qui existe et ronge cette société. Elle a jeté des fleurs à la présidence pour avoir mis en place ce service spécialisé afin de combattre la traite des personnes.

Notons que la traite des personnes est un phénomène mondial aux effets néfastes en République Démocratique du Congo. Dénonçons ensemble !

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.