Kisangani/ Mandela Day : Des enfants orphelins logés au centre Miséricorde dotés des vivres

Dans l’optique de commémorer Nelson Mandela, une figure de proue dans la lutte contre l’apartheid en Afrique, le réseau des jeunes leaders de la Tshopo, regroupés au sein de YALI/RDC, ont apporté, ce samedi 23 juillet, des vivres consistants aux enfants orphelins à bas âge logés au centre Miséricorde.

Il s’agit essentiellement des biscuits, des jus, des bonbons, des boîtes de lait, des savons de toilette, des sardines et bien plus d’autres produits de première nécessité pour les enfants.

D’après Germain Mukulangando, coordonnateur de YALI RDC dans la Tshopo, qui a été accompagné d’une forte équipe à l’orphelinat Miséricorde, cette action visait à montrer le volet social et humanitaire de jeunes leaders africains réunis dans YALI.

Lors de la remise de ce don des vivres, les jeunes leaders ont passé des moments conviviaux avec les enfants. À l’occasion, des chants d’espoir, des prières, des scènes théâtrales ont fastueusement coloré la journée.

De leur côté, les responsables du centre Miséricorde se sont dits très touchés par le geste de cœur posé par les jeunes de YALI. « Nous sommes très touchés. Merci vraiment pour ce geste. Vous avez montré votre bonne foi et amour à ces enfants à bas âge », a indiqué une des sœurs religieuses qui accompagnent ces mineurs d’âge.

Signalons que le centre Miséricorde situé non loin de l’immeuble solidaire dans la commune Makiso garde des enfants abandonnés par les parents irresponsables, des orphelins à bas âge et d’autres catégories d’enfants en situation de détresse.

En rappel, la Journée internationale Nelson Mandela (en anglais : Nelson Mandela Day) fut proclamée par l’UNESCO le 10 novembre 2009 et célébrée le 18 juillet de chaque année afin de commémorer la contribution de Nelson Mandela, militant de la cause anti-apartheid et premier président noir d’Afrique du Sud, à « la promotion d’une culture de paix ».

Durant cette journée, chaque citoyen du monde est appelé à consacrer symboliquement soixante-sept minutes de son temps à une œuvre au service de la collectivité, en mémoire des soixante-sept années que Mandela a vouées à sa lutte pour la justice sociale l’égalité, réconciliation et diversité culturelle.

YALI DRC a, à cet effet, organisé, des activités dans ses 11 différentes coordinations provinciales notamment: des conférences, apostolats, visite des écoles, orphelinats, les prisons…. etc afin de rendre à Nelson Mandela les hommages pour son combat.

La coordination provinciale de YALI RDC Tshopo a, à son tour, organisé un Salongo ledit 18 juillet au 4 ème Saïo,en face du complexe scolaire du PROGRES dans la commune de Makiso.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.