KISANGANI : L’action « Dîner de Charité Molato » pose ses premiers gestes de charité aux orphelins

Des sacs de riz et haricots, un bidon d’huile, des savons, des laits de beauté, des boîtes de conserve, des habits et bien d’autres vivres et non vivres ont été réceptionnés, ce mercredi 22 juin 2022, au centre Sainte Bakhitta et Saint Laurent, un grand cercle d’orphelinat bâti au cœur du scolasticat de Kisangani, dans la commune Makiso.

Ces gestes de charité et d’humanisme sont l’œuvre du ministère provincial du genre, en collaboration avec les structures Miss Maman et Femme lève-toi qui ont organisé en février dernier un Dîner de Charité Molato dans l’optique de récolter les fonds et biens en faveur des orphelines et orphelins et d’autres enfants en situation difficile logés au centre Saint Laurent et Sainte Bakhitta.

Éprise d’un coeur de mère, la ministre provinciale du Genre, Famille et Enfants, Mme Albertine Likoke et cheffe de la délégation, s’est dit réjouie de poser ces gestes qui soulagent tant soit peu ces enfants. « C’est un coeur qui nous a poussé à venir faire ces dons des vivres au niveau de l’orphelinat Bakhitta et Saint Laurent. Comme vous le savez, la rue n’a jamais eu d’enfant. Tous ces enfants ont une histoire et ont une famille. En Afrique, l’enfant appartient à tout le monde. C’est dans cet esprit que nous avions en février organisé un Dîner de Charité Molato afin de récolter les fonds et des biens pour soulager tant soit peu la prise en charge alimentaire dans cet orphelinat », a-t-elle expliqué à Kis24.info

Appel à l’aide globale

Globalement, il ya encore beaucoup à faire pour subvenir aux multiples besoins des dizaines d’enfants logés à l’orphelinat Bakhitta et Saint Laurent. C’est à ce terme que Mme Albertine Likoke a lancé un appel de compassion et d’aide globale à ce centre des orphelins.

« Si on veut prendre le standard international, et acceptable pour un orphelinat, il y a beaucoup de choses à faire. Mais déjà, c’est un pas parce qu’il y a un site, des lits, des ustensiles, mais il faut améliorer. Quand vous avez des enfants à la maison , il faut les donner le meilleur », a-t-elle auguré, avant de soutenir qu’elles reviendront à ce site.

« Nous reviendrons parceque nous sommes à Kisangani, nous avons un coeur de mère, et le cœur d’une mère a toujours envie d’aider, de donner la joie et des sourires aux enfants », a ajouté Albertine Likoke.

Pour sa part, l’un des facilitateurs qui a représenté les responsables de l’orphelinat s’est dit être en profonde joie et a manifesté sa gratitude envers les mamans qui se sont souvenus du vécu quotidien des enfants. Parlant au nom de tous les enfants, Il leur a promis de prier pour ces mamans afin de continuer toujours de penser aux orphelins.

Ce même sentiment de joie a été lisible sur les visages des orphelins qui ont, de leurs mains propres, réceptionnés ces dons, peu avant, une visite guidée de la délégation dans certaines installations de l’orphelinat.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.