Kisangani: il y a 30 ans, mourait un célèbre encadreur culturel T-shim Marley !

Mr Tshimanga Mutanda Gédéon connu affectueusement par un Pseudo célèbre « T-shim Marley » tirait sa révérence le 28 février 1991 à Kisangani. 30 après, jour pour jour, les souvenirs de cet illustre regretté sont grandioses et ses œuvres fleurissent encore et toujours.

Musicien au style Reggae inspiré du tout puissant Bob Marley, Mr T-shim Marley fut un célèbre encadreur au centre culturel français de la ville de Kisangani. À l’époque de Mobutu, il chantait une musique limpide tentée d’une dose de la révolution. Son trentième anniversaire n’est pas passé inaperçu à Kisangani.

Une messe d’action de grâce a été dite pour la circonstance dimanche 28 février 2021 à la cathédrale Notre-Dame du très saint Rosaire, peu après une brève descente au nécropole (ancien cimetière moderne en face de l’UNIKIS) où repose Gédéon Mutanda entre terre et lune. Ces petits fils et petites filles ont pour la même occasion déposé une gerbe de fleurs afin de rendre des hommages sincères à leur grand-père.

Ses connaissances et amis lui ont aussi rendu des hommages mérités et ont témoigné de T-shim Marley un homme de grandeur d’âme, de rigueur et de bosseur.

Pour sa part, Marie-Pierre fille biologique de Gédéon Mutanda à Kisangani garde mémoires pieuses de son papa sur le plan socio-culturel, un père plein d’amour, d’affection, doté d’une capacité intellectuelle très avancée. Elle l’a dit dans son allocution de circonstance.

«Papa..! Tu es parti, tu es là et tu nous ecoute, n’oublie pas de saluer ta complice, ton amour maman speciose Mukadona.» a-t-elle alléguée, sous vive pensée pieuse.

Patron de l’orchestre le Treteaux, T-shim Marley a laissé plusieurs titres à savoir : vidjana wa sasa, rafiki, je veux un baisé, etc.

Rappelons que sa femme, promotrice du prestigieux complexe scolaire Mukadona s’est aussi éteinte le 21 novembre 2020 dernier à Kigali après une longue maladie. Spéciose Mukadona, expérimentée dans l’enseignement grâce à ses vibrants parcours à l’école Belge de Kisangani était morte l’âge de 75 ans.

Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.