Beni: Un mort et une dizaine de disparus après une attaque des ADF à Makisabo

Une nouvelle violence attribuée aux combattants de forces démocratiques alliées (ADF) a été signalée dimanche soir 29 novembre 2020, à Makisabo, un village situé sur la route Beni Kasindi, en territoire de Beni.

D’après plusieurs témoignages, des assaillants ont fait incursion dans ce village vers 19 heures locales. Un rescapé affirme que les rebelles ont tué une personne et ont kidnappé une dizaine des paysans. Ce sont les rebelles Ougandais de l’ADF qui ont fait incursion dans notre village. Ils ont tué une personne et ont enlevé une dizaine d’autres. Nous ne savons pas à quel saint se vouer. Ils se sont renseigné s’il n’y’ avait pas une position de l’armée dans le village. Ils ont tué une personne et ils ont volé plusieurs biens. Une dizaine des personnes ont été aussi kidnappées » a expliqué un rescapé, quarantaine d’années.

Le porte-parole de l’armée confirme cette incursion des assaillants à Makisabo. Le lieutenant Antony Mwalushayi indique que les rebelles se sont infiltrés dans ce village en portant des uniformes de l’armée.

L’ennemi avait l’intention de cambrioler dans le village. Il s’est camouflé en portant des tenues FARDC. La population a vite compris qu’il ne s’agissait pas des FARDC. Nous sommes intervenus malheureusement dans leur fuite les assaillants ont kidnappé des civils » a expliqué Lieutenant Antony Mwalushayi, qui affirme que les effectifs militaires ont été renforcés dans la zone.

Une psychose règne à Halungupa après cette attaque, a révélé le rapporteur de forces vives locales. Roger Masimengo indique que des dizaines de population commencent à vider leur village.

Jonathan Kataliko

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.