Assainissement de l’administration congolaise : Lihau rassure à Kisangani

Devant les étudiants, à Kisangani, le Ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a, samedi 16 juillet, annoncé le recrutement de cinq mille personnes, dans l’administration publique.

D’après le patron de la Fonction Publique, tout passera par la retraite, d’ici le mois prochain, de dix milles agents de l’État. Car, selon ses constats, partout où il passe, son secteur est saturé par des personnes âgées.

« Dans un premier temps, je remplacerai un fonctionnaire sur deux. Et donc pour cette année, il y aura cinq mille recrus. En 2023, il y aura cinquante mille départs, et 25 mille recrutements », a-t-il révélé.

Il a, au cours de ses explications, indique qu’il s’agit d’une série d’intégration des nouveaux agents qui sera pérennisée, même après son départ à la fonction publique. Celui qu’on appelle « cerveau de l’Etat » dispose d’ores-et-déjà d’un plan de cinq ans quant à ce.

« J’ai mis en place un plan quinquennal prévoyant le départ de plus ou moins 350 mille personnes, à la retraite, à sorti d’un plan annuel qui prévoyait dans un premier temps 30 mille, mais finalement au regard des difficultés de début ; nous avons arrêté le chiffre de 10 mille, pour 2022, avec mes collègues ( Ministres nationaux) des Finances et du budget », a-t-il ajouté.

À l’en croire, les jeunes seront largement bénéficiaires de ce nouvel élan. Tout, a-t-il dit, se passera dans la logique et la régularité, très loin de l’anarchie. Selon ses informations, l’assainissement et le nettoyage du fichier des fonctionnaires est en cours, notamment avec 17 500 rémunérations suspendues en ces jours.

Pour lui, seul un gouvernement ne peut pas faire fonctionner un pays. D’où, il tient au rajeunissement des services de l’administration publique afin de suppléer en cas de faillite politique.

« Le pays se transforme à travers son administration publique. Dans d’autres pays, à l’absence du Gouvernement, le pays fonctionne quand même, parce qu’il dispose des administrations solides et efficaces », a-t-il souligné.

En attendant toutes les précisions possibles, d’ici quelques mois, concernant ce recrutement, le Ministre Jean-Pierre Lihau sensibilise les étudiants afin de leur donner le goût d’être au service de l’Etat, à la fonction publique et veut offrir la chance à tout le monde, privilégiant la compétence.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.