Tshopo: Vers un édit qui protège les défenseurs des droits humains

Une présentation de la proposition d’édit pour la protection des défenseurs des droits humains dans la province de la Tshopo, a eu lieu, ce lundi 21 novembre 2022, par l’élu provincial Jacques Mandiongwe, en collaboration avec la plateforme Force du Changement, dans un atelier pour réfléchir, présenter et valider la proposition susmentionnée.

Tenu dans la grande salle du restaurant Jucro à Kisangani, dans la commune Makiso, plusieurs mouvements, organisations et défenseurs des droits humains se sont réunis enfin d’analyser, de débattre sur des propositions constituant le texte dudit édit.

« Nous avons jugé bon de réunir les différentes organisations et mouvements citoyens travaillant pour les droits humains, ensemble avec l’autorité provinciale pour que nous puissions réfléchir sur des dispositions que l’Assemblée doit adopter pour la protection des défenseurs des droits humains et promets la réalisation d’une disposition légale de protections des défenseurs des droits humains dans la province de la Tshopo », a déclaré l’honorable Jacques Mandiongwe.

Pour le mouvement citoyen Filimbi, la promulgation de cet édit va pallier aux divers abus subis par les mouvements citoyens dans la réalisation de ces activités, a reconnu Jean Lomalisa, coordonnateur de ce mouvement.

Rappelons que cet atelier de réflexion a vu la participation du Président de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo, Gilbert Bokungu, venu directement de l’aéroport international de Bangboka à son arrivée à Kisangani en provenance de Kinshasa.

Joel MBIYA

Redaction

One thought on “Tshopo: Vers un édit qui protège les défenseurs des droits humains

  1. Félicitations coordo, pour prendre part à cette assise. C filimbi qui participent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.