Tshopo: Abibu Sakapela suspend un Ministre bras droit de Walle pour «usurpation de fonction»

Dans un arrêté provincial signé mardi 07 septembre 2021 et lu à la RTNC, le Gouverneur ai Abibu Sakapela Bin Mungamba vient de suspendre préventivement le Ministre de l’intérieur Jean Tongo Bandamali, bras droit de l’ancien gouverneur déchu Walle Lufungula.

« Est suspendu préventivement de ses fonctions de Ministre provinciale en charge de l’intérieur, sécurité et ordre public, décentralisation, affaires coutumières, justice, droits humains et coopérations interprovinciales, Monsieur Tongo Bandamali Jean.» a lu son assistant en communication, Grégoire Ngubu.

À en croire cette décision, il lui est accusé d’usurpation de fonction depuis la ville de Kinshasa où il a tenu des rencontres avec des prétendues investisseurs à l’insu du gouverneur ai Abibu Sakapela.

« Le ministre de l’intérieur devait se rendre à Paris, en France, pour des soins appropriés au regard de la dégradation de son état de santé. Arrivé à Kinshasa, ce ministre provincial a commencé à organiser des rencontres avec de prétendus investisseurs dans les domaines de compétences outres que les siens et c’est à l’insu de l’Autorité Provinciale (…) Les actes posés par le membre du gouvernement provincial constitue une usurpation de fonction. » ajoute-t-il.

Pour compléter préalablement son poste, l’exécutif provincial a porté son dévolu sur l’actuel ministre des ITPR, Monsieur LITEMA Yeni Jean-Pierre.
De ce fait, Abibu a instruit son Directeur de cabinet d’exécuter cet arrêté qui vient d’entrer en vigueur ce même mardi 7 septembre.

Pour rappel, Jean Tongo Bandamali a été nommé à ce poste, jeudi 27 juin 2019, par Louis-Marie wale Lufungula, ancien Gouverneur. Ce dernier lui a fait grandement confiance, jusque même dans son gouvernement 2. Walle Lufungula et Tongo Bandamali sont des proches incontournables. Pendant les moments cruciaux et de tensions politiques, les deux ont joué à des garde-boues contre leurs détracteurs. Mr Tongo, le vrai gardien du pouvoir de Walle, a même fait arrêté trois députés provinciaux alors que ces derniers plaidaient pour le retranchement des barrières illégales et le pont bascule sur la RN4.

DavidGaston MUKENDI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.