Kisangani / Flash: Une fille de 12 ans enfermée puis violée en masse au Quartier des musiciens

Un nouveau cas de viol s’est produit dans le quartier Des Musiciens, près du lycée MAPENDANO, dans la ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo.

Aussitôt appris la nouvelle, le reporter de Kis24.info qa fait descente sur le lieu. Le constant est très amer. Une jeune fille de 12 ans a été enfermée dans un appartement dit « Studio » par un groupe d’hommes qui seraient adultes et ont du coup violée la victime, depuis plusieurs jours.

C’est depuis le vendredi 12 août 2022 dans la soirée qu’elle a été prise en otage par ces hommes, qui l’ont violé à maintes reprises, à chaque fois qu’ils le veulent. Une situation qui inquiète plus d’un Boyomais vu que les cas de viol sexuel ne fait que prendre de l’ampleur ahurissante.

Selon le témoignage de la victime de cet énième acte ignoble, elle a d’abord été chassée par son père avant qu’elle aille vivre chez sa tante où elle a été mise à la porte 3 jours avant qu’elle soit prise en otage, enfermée et violée par ce groupe d’hommes.

« Je passais nuit dans des boutiques et kiosques sans porte, jusqu’à ce que je tombe entre les mains de ces gens, qui m’ont directement enfermé dans un studio », a-t-elle ajouté.

C’est dans la nuit du mercredi au Jeudi 18 août, vers 02h du matin qu’elle a réussi à s’échapper d’entre les mains de ces malfaiteurs.

En prenant fuite, ils l’ont pourchassé et par chance, elle a été entendu par une femme du quartier qui l’a ouvert la porte. « J’ai écouté une voix féminine, qui était d’une fillette sans doute, et au même moment, les voix d’hommes se faisaient entendre. Ils seraient au nombre de 8 selon ce que j’ai entendu », a dit la femme qui a sauvé l’enfant.

C’est dans la matinée qu’elle a fait des recherches de sa famille, afin de la dépêcher dans un centre de santé. Après plusieurs heures, elle (la victime) a retrouvé sa tante, et l’ont enfin emmenée à l’hôpital. La fille victime est stressée. Elle lance un SOS aux organisations des droits des femmes de la venir en aide.

Il y a peu, au village Basukuambao, près Wanie-Rukula, plus près de 50 km de la ville de Kisangani, une jeune fille mineure d’âge est morte de suite d’un viol massif. Après l’acte, la fille a saigné peu avant de rendre l’âme. Cette situation fait détériorer une fois de plus la situation de la femme dans la province de la Tshopo.

Redaction

One thought on “Kisangani / Flash: Une fille de 12 ans enfermée puis violée en masse au Quartier des musiciens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.