Kisangani/Boxe: le champion d’Afrique Papy Kiopanga exhorte le gouvernement congolais à immortaliser Kelekele

En séjour à Kisangani pour rendre hommage à l’ex Champion du monde de Catch Kelekele Lituka Pierre, le champion d’Afrique de boxe catégorie Mi-lourd Papy Kiopanga Armand a visité mercredi 19 Mai 2021 la famille du défunt ainsi que la tombe de l’illustre disparu.

Accompagné du comité de la Ligue Provinciale de Boxe, Papy Kiopanga et sa suite ont été reçus par la famille du pauvre ancien champion du monde de Catch à son domicile situé au quartier Plateau Médical, où il a partagé un bon bain de consolation.

Après un bref échange avec la famille, le champion d’Afrique qui n’est pas venu main vide a remis une enveloppe à la veuve avant de prendre la direction du cimetière Paradiso où Kelekele Lituka était inhumé, afin d’y déposer sa gerbe des fleurs.

Se confiant à Kis24.info, le champion du noble art africain dans la catégorie de Mi-lourd a émis son regret et s’est trouvé l’occasion d’appeler le gouvernement congolais à valoriser la mémoire de l’ex Champion du Monde de Catch en lui érigeant un monument.

«J’ai visiter la famille, je suis déçu de ce que j’ai vu. J’exhorte au gouvernement congolais de leurs venir en aide pour la survie, il leurs faut une bonne maison. Notre Papa, Kelekele est une icône dans ce pays la RDC, il mérite un monument car il représente toute une histoire.» a-t-il dit.

Après ce moment de consolation, Papy Kiopanga et sa compagnie ce sont rendu au bureau de la sous division des sports où il s’est entretenu avec le Chef de Division quant à ce et lui informer de son séjour dans le chef lieu de la Province de la Tshopo. Un séjour qui s’est clôturé jeudi 20 Mai à l’espace Fraise où il a organisé quelques combats d’exhibition toujours en mémoire du pauvre Kelekele.

Couvert par un riche palmarès, Papy Kiopanga Armand compte jusque là 44 combats dont 24 victoires par abandons et 20 par K.O depuis le Super léger, Walter, plume, coque jusqu’à sa catégorie actuelle le Mi-lourd, 78 Kg.

Germain Busoke Duperso

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.