Ituri: 23 ex-otages recouvrent leur liberté après 5 jours de captivité à Ndalya

23 ex-otages ont recouvré leur liberté, jeudi soir 18 février 2021, à Ndalya, en territoire d’Irumu, en Ituri, dans l’Est de la république démocratique du Congo. Ils avaient été kidnappés par des présumés rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF), dimanche 14 février, lors de l’attaque du village de Ndalya. Ces ex-otages sont sortis par Mambelenga, l’autre village voisin de Ndalya.

Parmi ces derniers figurent 8 femmes, deux hommes et 13 enfants. Ils ont passé cinq jours en captivité. Ils affirment avoir été libéré volontairement par leur ravisseurs.

La société civile locale affirme que les victimes sont abattues physiquement et psychologiquement suite à leur condition de détention.

Nous confirmons que 23 personnes viennent de recouvrer leur liberté. Ils ne sont pas porteurs d’aucun message. La plus part des ex-otages sont abattus physiquement et psychologiquement. » a expliqué Kasereka Sindani, président des forces vives de Ndalya.

Lors de la récente attaque des rebelles ougandais de l’ADF, dimanche dernier à Ndalya, au moins 14 civils avaient été tués.

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.