ESU: JC Kakule Lyamaheshana, désormais docteur en thèse avec une « grande distinction » raflée à l’UNIKIS

Jean-Claude KAKULE Lyamaheshana, auparavant chef des travaux à l’Université officielle de Bukavu, est désormais Docteur en thèse au département de philosophie.

Ce mercredi 7 juillet, l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani a accueilli de nombreux scientifiques venus pour la soutenance de la thèse doctorale du chef des travaux Jean-Claude Kakule Lyamaheshana de l’UOB, une Université de grande renommée non seulement dans l’Est mais aussi en République toute entière.

Devant un jury présidé par le Professeur Ordinaire Ngute Novato, l’impétrant s’est apesanti sur la thématique: « Approche philosophique du terrorisme à la lumière d’Albert Camus. »

Pour élargir la compréhension du terrorisme, le récipiendaire, lui-même victime des massacres en répétition dans l’est de la RDC, a constitué un travail de plus de 450 pages.

J’ai fait ce travail pour mettre à la porte de tous une compréhension plus améliorée, plus claire du terrorisme qui nous accable dans la partie orientale de notre pays. » s’est-il expliqué sur l’objet de son travail.

Selon lui, l’approche tirée à la lumière de Camus veut que  »le terrorisme soit considéré comme un phénomène assez dangereux pour tout le monde… »

L’essentiel de l’essentiel de son exposé se résume dans la pensée qui stipule :  »la non puissance comme alternative pour mettre fin au terrorisme. » Soutenant avec certitude cette idée, il a évoqué la citation de Cicéron  »que les armes cèdent à la toge. »

La non-puissance veut que ceux-là qui usent de la violence puissent se débarrasser des moyens de violence pour qu’en fin la colère des uns et des autres soit redimentionnée à la taille humaine… » a-t-il confié.

Au terme de la présentation des résultats de ses travaux, il a pu convaincre le jury qui à l’unanimité, a validé son travail. Après délibération à huis clos, le jury a proclamé Monsieur Jean-Claude KAKULE «Docteur en philosphie» avec mention «grande distinction».

DavidGaston MUKENDI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.