Beni: Psychose à Halungupa au lendemain de la tuerie des 5 civils

La tension reste tendue dans le chef des habitants de Halungupa en secteur de Rwenzori en territoire de Beni après le massacre des 5 personnes, dimanche soir 7 février 2021 par des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF).

Les sources de forces locales rapportent que Les victimes ont été tuées en arme blanche et à feu vers 21 heures. Les assaillants ont tué deux femmes et trois hommes sans aucune intervention de l’armée.

Selon Jaribu Muliwavyo, député provincial honoraire du territoire de Beni, les rebelles ont bloqué toutes les pistes qui pouvaient permettre l’intervention des forces armées congolaises. C’est une stratégie, à l’en croire, de freiner la réaction des Fardc. Monsieur Jaribu de Muliwavyo confirme le bilan des cinq personnes.

M. Roger Masimengo, rapporteur de la société civile du secteur de Rwenzori indique que la fouille continue pour retrouver d’autres victimes car selon lui, d’autres personnes ont été prises en otages par leurs bourreaux. Il précise qu’une Psychose gagne le chef des habitants après ce nouveau massacre.

« Certains habitants ont commencé à vider leurs domiciles craignant d’autres représailles des assaillants. Cette nouvelle incursion intervient 24 heures après le massacre des 14 autres personnes à Mabule » a-t-il expliqué.

Les sources administratives du secteur de Rwenzori ont tout simplement confirmé cette incursion sans donner plus de détails.

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.