A Beni, le Gouverneur Militaire Ndima promet « de traquer tous les groupes armés locaux et étrangers »

Dans un ton ferme, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général, Constant Ndima, qui séjourne depuis ce samedi 17 juillet 2021 à Beni, promet de traquer tous les groupes armés locaux et étrangers, qui écument la province.

Il a au même moment annoncé à la représentation des couches sociales l’installation de son quartier général en ville de Beni pour traquer les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) et leurs collaborateurs.

Le lieutenant-général, Constant Ndima affirme que tous les porteurs illégaux d’armes seront frappés par les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) sans complaisance. Pour lui, il est temps de restaurer la paix au Nord-Kivu après cette période des violences atroces.

 » Depuis mon arrivée ici dans la province qu’est-ce que je n’ai pas appris vous savez ici tel groupe ou tel groupe appartient à telle communauté ou à telle ethnie j’en ai assez. J’ai bouché les oreilles devant des pareils propos pour moi en tant gouverneur de province et commandant des opérations je me suis dit que l’arme n’appartient pas à des communautés ou à des ethnies nous allons les traquer comme des bandits. J’ai relayé l’appel du président de la république à compatriotes porteurs d’armes nationaux,.. » a-t-il expliqué.

L’autorité provinciale se dit révolté par la tuerie des populations civiles en ville de Beni par des rebelles. Le lieutenant-général a salué la résistance des habitants qui ont accepté de vivre dans la région en dépit de cette menace.

Il a rassuré de la volonté des Fardc de protéger la terre et la population de Beni.

Jonathan Kataliko

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.