Tshopo : Les raisons de l’arrêt des travaux de réhabilitation de la route Kisangani-Opala

Les travaux de réhabilitation de l’axe routier Kisangani-Opala sont, depuis dimanche 21 aout, aux arrêts. Sir le lieu, les conducteurs des machines ainsi que les mécaniciens ont quitté le chantier au point kilométrique 20 et regagné Kisangani, sur instruction du directeur général de l’entreprise « Maison le Juste ».

Benjamin Mibengu justifie sa décision par le non-respect des clauses contractuelles par le gouvernement congolais.

« Les travaux sont aux arrêts pour plusieurs raisons. J’ai écrit une lettre à nos partenaires. Le partenaire a respecté en me répondant sans tenir compte de mes desideratas. Je ne peux qu’arrêter d’abord pour l’exciter à être maintenant clair dans sa réponse. Je suis une société privée comme je vous ai dit et quand on crée une société c’est pour générer des bénéfices et dès que je constate que je ne suis plus dans les bénéfices, j’en cours vers une perte je suis obligé de me retirer. Je ne suis pas une Caritas ou une ONG philanthropique. Non ! Je cherche de lucre », a-t-il expliqué.

Le Directeur général de « Maison le Juste » menace même de retirer ses engins si la situation n’est pas décantée d’ici-là :

« Si la réponse continue à traîner, nous serons obligés de commencer à évacuer nos matériels ou nos engins vers la ville de Kisangani ».

Pour sa part, le Directeur provincial de l’Office des routes à la Tshopo, Sylvain Atakilonga déclare avoir dépêché ses collaborateurs sur le chantier pour constater l’effectivité de cet arrêt des travaux.

Il affirme attendre la réponse de Kinshasa pour le renouvellement du contrat avec la « Maison le juste ».

L’Offices des routes (OR) avait lancé les travaux de réhabilitation de l’axe routier Kisangani-Opala en juillet dernier.

Ils ne concernent que les 103 KM de ce tronçon d’environ 370 KM de longueur.

Avec la Radio Okapi

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.