Kisangani: les préoccupations des enfants « malentendants » soumises à Madeleine Nikomba

Le jeudi 26 août 2021, l’Honorable Sénatrice Madeleine Nikomba est allée visiter l’Ecole Espoir des Sourds qui s’occupe de l’encadrement des enfants malentendants.

C’est dans le cadre de ses vacances parlementaires que la sénatrice a voulu palper du doigts les conditions assez précaires dans lesquelles étudient ces enfants.

Cet établissement public, unique dans la ville de Kisangani reçoit les enfants venus de toutes les six communes.
La désolation saute aux yeux à première vue: des salles de classe exiguës, parfois sans fenêtres, les enfants qui étudient dans certaines salles presqu’à ciel ouvert et à 4 sur un même banc.

Saisissant cette occasion, le préfet de cet établissement, Marc Paul Boujin, a dressé un tableau sombre notamment au sujets du fonctionnement de son institution confrontée à plusieurs défis. Parmi ceux-ci, il a évoqué notamment la prise en charge des nouvelles unités qui constituent plus de la moitié d’effectifs, le manque des latrines propres sans compter le harcèlement de la part de la police de l’hygiène avec des amendes qui ruinent leurs petits revenus.

Un autre problème soumis à la sénatrice Madeleine Nikomba est l’accompagnement des enfants qui veulent poursuivre leurs études universitaires. Tous les établissements supérieurs et universitaires de la place manquent des interprètes. Ils sont obligés avec leurs maigres moyens de prendre en charge, pour ceux qui le peuvent, des interprètes qui sont d’ailleurs rares dans la ville.

Très attentive aux doléances lui soumises par les malentendants à travers leurs autorités scolaires, la sénatrice Madeleine Nikomba Sabangu a promis tout son soutien à cet établissement en plaidant pour la cause de ses enfants auprès des instances compétentes.

Nicole ETETE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.