FAUX: Aucun bras de fer n’existe entre Nikomba et Kenda

Depuis ce jeudi 7 juillet 2022, une publication du groupe de presse «le baromètre » révèle un bras de fer qui existerait entre Madeleine Nikomba et Kenda, le patron de l’entreprise Maisha ni ya mungu.

Un réseau nourrit en forfait internet s’active pour partager l’article publié partout dans des canaux sociaux à forte désorientation. Cette publication, qui tâche la personnalité et le prestige de la sénatrice Madeleine Nikomba. Attention, tout est faux !

Aucune preuve n’approuve ces allégations. Des sources proches de Madeleine Nikomba confirment à notre rédaction non seulement qu’il n’existe aucun différend entre eux mais aussi souligne que NIKOMBA n’a reçu aucun fond de Kenda pour sa campagne.

« il s’agit là d’une manipulation de masse. Le camp adverse incapable d’andocer leur échec aux dernières élections, multiplie des stratégies de bas étages pour nuire à la Gouverneure élue. Monsieur Kenda est un opérateur économique important de la province et il a des intérêts que la province doit sécuriser comme ceux de tous les autres opérateurs économiques » réagit, un proche de Madeleine Nikomba.

Par ailleurs, plus loin dans nos enquêtes, des sources au sein de l’entreprise Maisha ni ya Mungu ont confirmé également à Kis24.info qu’il n’y a aucun problème entre la gouverneure élue et l’opérateur économique Kenda.

« Durant les élections des gouverneurs, nous avons reçu plusieurs candidats dont certains sollicitaient des fonds pour leurs campagnes. Ce qu’il faut savoir est que la Gouverneure élue, à son temp candidate n’a contacté personne dans nos bureaux pour des fonds. » cela relève donc de l’imaginaire du rédacteur de cet article qui n’engage en rien Monsieur Kenda.
Révèle notre source avant de conclure :

« Nulle n’ignore la capacité managériale de Madeleine Nikomba. Notre pays est un état de droit. L’ argent n’a rien avoir avec les élections. Les députés ont élu Mme Madeleine et désormais, elle a le destin de la Tshopo entre ses mains.»

Cet article devenu virale sur les réseaux sociaux n’indique cependant aucune source pour plus de crédibilité. Il est écrit sur base des faussetés, car l’information n’est confirmée d’aucune de deux parties.

La vérité des urnes

Actuellement, nombreux actes d’intoxications et manipulations sont enregistrés dans la ville de Kisangani après les élections des gouverneurs.

Des groupuscules instrumentalisés, chantent à longueur des journées sur internet la gloire des ennemis de la Tshopo.

Madeleine Nikomba, proclamée définitivement Gouverneure par le conseil d’État prendra son fauteuil après l’investiture incessante par Félix Tshisekedi, président de la République, nous rassure un très proche de NIKOMBA.

Steves

  1. Malheureusement vous avez fait alors presque le même exercice que le baromètre en relayant que la défense d’un camp contre un autre sans consillier les avis pour nous permettre nous les lecteurs que vous êtes restés au milieu du village par rapport au baromètre nommément cité par votre source du camp Nikomba qui que vous donnez l’image dans votre éditorial.

  2. Bon travail, où deux camps concernés par le soi-disant conflit ont été contactés et tous ont parlé le même langage. Espérons que le Baromètre ira plus loin en apportant les preuves de ces allégations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.