Vous avez fait montre de la maturité politique inédite… », Prof Matata aux élus provinciaux de la Tshopo

La deuxième déchéance sous électrochoc du gouverneur de la Tshopo Walle Lufungula Louis-Marie, Jeudi 15 Avril, à l’issue d’une séance plénière agitée, continue de faire la une dans les couloirs, salons et déclarations politiques à Kisangani, chef-lieu provincial de la plus grande province congolaise.

Tenez, après moult réactions allant dans tous les sens, le tour est au professeur Matata Makalamba de fumer au calumet. Cette fine fleur de la science, enseignant à l’université de Kisangani et plusieurs fois dans la politique active de la Tshopo, jete de bouquets de fleurs aux députés provinciaux ayant censuré le gouvernement provincial.

Pour lui, les élus ont fait montre d’une maturité politique inédite dans notre région.

Chers députés provinciaux de la Tshopo, À la faveur de l’action ayant abouti à la censure du gouvernement provincial, vous avez fait montre d’une maturité politique inédite dans notre région. Normal que cela donne du vertige par-ci par-là. Désormais, on ne dira plus de vous qu’il s’agit d’une motion alimentaire. L’élu de la Tshopo n’est pas motivé par la satisfaction de ses besoins physiologiques. Il regarde le peuple d’abord !. » argue-t-il dans un message parvenu à Kis24.info

En chœur, Matata Makalamba lance sa gratitude aux 17 soldats du peuple qui, à travers leur constance et endurance, méritent les vives félicitations.

J’aurais voulu avoir la perfection de Léonard de Vinci pour vous peindre un tableau avec la régularité combinée d’Archimède et de Pythagore. En effet, la constance et l’endurance dans le noble combat que vous menez depuis bientôt une année méritent mes félicitations et mon admiration les plus patriotiques.
Que le Créateur vous garde et vous préserve de tout mal pour que vous accomplissiez votre mission jusqu’au bout. »
a-t-il souligné.

Plusieurs fois ministre provincial, voire candidat au gouvernorales de la Tshopo, le professeur Matata Makalamba ne cesse d’être aux aguets de la situation politique de sa province. Il a, en rappel, été révoqué par l’actuel gouverneur « déchu » Walle Lufungula au poste du ministre de portefeuille du budget. Depuis lors, les violons ne s’accordent pas.

En plus bref, Walle Lufungula a été destitué jeudi par l’assemblée provinciale. 17 députés sur les 28 que composent l’organe délibérant ont eu raison, malgré la défense, dans une correspondance adressée à l’assemblée, du gouverneur. Dans celle-ci, Walle Lufungula indique, je cite: « nul ne peut être deux fois jugé pour les mêmes faits. »

Il a par ailleurs saisi la cour constitutionnelle afin de trancher sur la situation. Walle Lufungula parle d’un « acharnement » de députés provinciaux vis-à-vis de sa personne, ayant été victime d’une première motion, votée le 25 juin dernier.

Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.