USN: Ensemble de Katumbi adhère officiellement à l’Union sacrée, une dissidence s’avère !

Pendant que les constructeurs politiques se hâtent pour bâtir la tour de l’Union Sacrée pour la nation prônée par Félix-Antoine Tshisekedi, les murs de leurs cases se fissurent et pour certains parmi eux s’écroulent.

Quelques jours après l’officialisation de l’adhésion de l’Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi à l’Union sacrée, et après que les élus nationaux de cette famille politique et ceux du Mouvement de Libération du Congo(MLC) de Jean-Pierre Bemba avaient été reçus en audience le mercredi 27 janvier dernier par l’informateur Bahati Lukwebo pour affirmer et confirmer l’adhésion de ces deux formations politiques à la vision du chef de l’État, le mur qui assurait les arrières du parti de l’ancien gouverneur de Katanga s’effondre.

C’est le résistant partisan et Coordonnateur de la ligue des jeunes, Jacky Ndala Full, dit « Mwana nfumu Kimbangu » qui a annoncé au cours de l’émission « Qu’entre nous tout soit dit » de Pero Luwara sur CPL TV et dans Magazine 243 sur Voice Of Congo (chaînes YouTube) mercredi 27 janvier dernier, son retrait de l’Ensemble pour le changement.

À la base, refus de l’accompagnement de l’Union Sacrée, qu’il considère comme un « FCC rénové ». Ainsi donc, il donne raison à Martin Fayulu dans sa lutte pour la vérité des urnes, révèle et lui reconnaît ouvertement comme Président élu du peuple.

Ce qui se cache derrière l’idée d’approcher Katumbi de l’Union Sacrée

Pour ce chroniqueur de musique et membre de l’Ensemble pour le changement, Moise Katumbi a bêtement accepté de tomber dans le panneau de Félix Tshisekedi et son permanent allié au pouvoir Joseph, comme c’est fut le cas de son ancien directeur de cabinet Vital Kamerhe, qui croupit en prison.

l’idée est d’écarter Katumbi aux élections de 2023, comme c’est lui le vrai challenger, il faut donc lui faire approcher pour l’écarter enfin ” Dit-il

Dans la démarche actuelle de la nouvelle coalition du chef de l’État d’une union sacrée pour la nation, Moïse avec son Ensemble pour le changement voudrait la présidence de l’Assemblée Nationale.
Mais quel sera son avenir dans l’Union Sacrée ?
Seul l’avenir le sait !

Gratius WANDJA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.