UNIKIS : Manque d’électricité au Campus Central, un terrain d’entente trouvé !

Le site Universitaire de l’UNIKIS bénéficiera provisoirement du produit de la Société Nationale d’Electricité, « seulement pendant la nuit », soit aux environs 18h ou 19h à 05h ou 06h du matin, renseigne un communiqué du cabinet de la Coordination estudiantine de cet alma mater, publié le soir du Mercredi 01 Septembre, dont une copie est parvenue à Kis24.Info

Passés aux environs deux semaines sous l’ombre de l’obscurité dû à une panne mécanique au sein du groupe 3 de la centrale hydroélectrique, les étudiants logés dans les homes de l’Université de Kisangani et ceux résidant à la cité ont manifesté leur ras-le-bol ce mercredi 1er septembre dans les avants-midis.

Des revendications qui, malgré une partielle solution trouvée : « rétablissement de l’électricité », ont occasionnées des pertes biens matériels, dont les meubles du bâtiment de la faculté de Médecine et deux étudiants de cette même faculté sont sortis avec des blessures lors des altercations.

Contacté par Kis24.info, le représentant des étudiants de l’UNIKIS a, quand à lui, annoncé un bilan d’au moins plus de 5 étudiants blessés qui seraient alités aux cliniques universitaires pour des soins appropriés. Cédric Etukumalo a, par ailleurs, appelé ses collègues et camarades au calme.

Un mercredi tendu au Campus

Deux semaines de négociations, deux semaines sans électricité, les pensionnaires des homes de l’UNIKIS et les usagers de la cité Toengaho ne pouvaient passer qu’aux actions de grande envergure pour faire entendre leurs voix. La violence!

Routes barricadées, tous derrières les feux, accompagnés de chants hostiles, ces étudiants manifestants ont trouvé gain de cause de leur revendication dans moins de cinq heures, alors qu’ils devraient souffrir 2 ou 3 mois durant prévue par la SNEL.

Les manifestations ont dégénéré jusqu’à en dehors même du Campus. Il a fallu une intervention musclée de la police pour rétablir la situation qui semblait déjà trop tendue. Des conducteurs motos en ont payé le pont cassé.

Cependant, la Coordination estudiantine de l’Université de Kisangani informe les locataires des homes, qu’en dehors de cette résolution trouvée, elle continue à multiplier des plaidoyers auprès des autorités du comité de gestion de cette institution, pour des solutions palliatives pouvant permettre à ce que les étudiants résidants des foyers universitaires puissent souffler tant soit peu.

Elle leur promet de ne ménager aucun effort pour coopérer avec les autorités administratives afin que chaque Home dispose d’un générateur d’énergie électrique et soit approvisionné en charbon pour le cuisson pendant cette période de panne électrique.

Gratius WANDJA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.