UNIKIS : le Prof Grison-Trésor Kakumbi restitue les résolutions des états généraux de l’ESU, le recteur se réjouit

Le Recteur de l’Université de Kisangani, le Professeur ordinaire Benoît D’heda a reçu des mains du représentant de la Tshopo aux travaux des états généraux de l’ESU, le Professeur Grison-Trésor Kakumbi, Rapporteur de l’APUKIS, le rapport final de ces assises, l’après-midi du mercredi 6 octobre, au cours d’une conférence de presse organisée à cette occasion, dans la salle de réunion du bâtiment administratif de l’UNIKIS.

Ce rapport est constitué d’un certificat de participation, décerné par le Ministre de l’ESU, et un document contenant les 329 recommandations issues des états généraux.

Occasion faisant le larron, le Professeur Grison-Trésor Kakumbi, a expliqué à la presse l’apport de l’UNIKIS en amont et en aval. Selon lui, au cours de ces travaux visant les réformes du secteur universitaire en RDC, des professeurs de l’UNIKIS ont contribué suffisamment aux travaux préparatoires depuis 2018 car « l’UNIKIS figurait parmi les 3 pools qui devraient organiser les Etats Généraux.» ils le faisaient soit à Kinshasa, soit à Kisangani, et ou, en présentiel ou de manière virtuelle.

Hormis l’apport de l’UNIKIS, le Professeur Grison-Trésor Kakumbi a fait savoir que tous les établissements de l’enseignement supérieur dans la Tshopo ont chacun apporté une pierre angulaire. Ceci était possible grace aux différents ateliers organisés par le Recteur de l’UNIKIS en sa qualité du Président de la Conférence des recteurs des établissements de la Tshopo.

« Quand on parcourt les résolutions, on trouve les réflexions produites ici. Toutes les institutions ont participé à différents niveaux. Soit dans des travaux de manière isolée, soit des individus, soit dans des travaux en commun avec les représentants des corps », a-t-il précisé.

Bien qu’absent aux assises de Lubumbashi, Benoît D’heda Djailo, recevant ce rapport, va désormais assurer la coordination de suivi de toutes les résolutions pour qu’aucune lettre ne souffre de faille.

Réjoui du travail abbatu par le Prof Grison-Trésor KAKUMBI, il a promis d’en faire suivi et vulgarisation dès ce jour. Les sensibilisations vont déjà débuter notamment avec l’accompagnement des médias et le comité de gestion sera suffisamment sur le terrain pour l’intense vulgarisation de la mise de ces résolutions des états généraux de l’ESU.

Il sied d’indiquer que ces états généraux se sont déroulés du 10 au 14 septembre à Lubumbashi. Pendant quatre jours, les experts dont les scientifiques et fines fleurs congolaises, les administratifs et les politiques ont réfléchi dans plusieurs commissions, ou panels dont le diagnostic du secteur, de la cartographie de l’ESU, du partenariat avec les entreprises, la numérisation du secteur et la mise en œuvre du système LMD.

Ces sessions d’échanges ont été marquées par la participation des professeurs, des chefs des travaux,  des assistants et des anciens ministres de l’ESU dont les professeurs Kambayi Bwatsha et Théophile Mbemba.

DavidGaston MUKENDI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.