UNIKIS: Du bicéphalisme à la présidence de l’APUKIS ? (Dossier)

Deux assemblées générales simultanées de l’association des Professeurs de l’UNIKIS ont eu lieu ce mardi 06 septembre 2022, à Kisangani. L’une convoquée par un groupe des professeurs ayant signés une pétition contre le comité exécutif de l’APUKIS, l’autre convoquée par le professeur Antoine Ngute, président réélu de cette même association.

Une destitution après ultimatum

14 Professeurs ont siégé, ce mardi 6 septembre, lors de l’assemblée générale extraordinaire, dans l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani. Au cours de leur rencontre, ils ont analysé les motifs de la pétition initiée contre le comité exécutif récemment élu, dont le Professeur Ngute en est le président. Les participants, en unanimité, ont confirmé les griefs retenus. Ensuite, ils se sont montrés favorables à la destitution du comité Ngute.

Un bureau provisoire de quatre Professeurs a été même installé. Le Professeur Grégoire Tambwe Soke est le président ; le Prof Jimmy Lingule, Vice-président ; Dieudonné Baruti, Secrétaire et Augustin Sombo, comme trésorier. Ce bureau va désormais présider l’APUKIS pendant trois mois, ont consenti les pétitionnaires.

Selon le Professeur Nicolas Mombaya, celui qui a présidé l’assemblée, le comité exécutif provisoire a deux missions essentielles, à savoir : organiser les prochaines élections, et répertorier les problèmes des membres et y trouver une solution à court terme.

Cette assemblée a vécu après le report du 31 août dernier. Ce jour-là, tout comme ce mardi 6 septembre, le Professeur Ngute et son comité étaient absents à l’assemblée.

Ngute reste président de l’APUKIS ?

Alors que sa destitution était en cours dans l’amphithéâtre. Le professeur Antoine Ngute a convoqué une autre assemblée générale qui a réuni 62 Professeurs, à la cafétéria de la Faculté des Sciences.

Ici, les enseignants présents ont réitéré leur soutien au comité exécutif récemment élu. Ils ont, à la même occasion, affirmé que seul Ngute Novato peut se prononcer au nom de l’association des professeurs de l’UNIKIS.

Les signataires de la pétition, eux, considèrent la rencontre convoquée par Ngute comme un nouveau sabotage des textes dans l’association.

« Cette réunion, pour nous, c’est un non-événement. Nous l’ignorons carrément. Nous avons initié une pétition contre le Professeur Ngute, il n’avait plus qualité de pouvoir convoquer une réunion une assemblée générale, étant donné que la pétition tient », a déclaré Nicolas Mombaya, porte-parole des pétitionnaires.

En titre de rappel, Antoine Ngute est désavoué par certains professeurs pour n’avoir pas convoqué les réunions ordinaires de l’APUKIS, renseigne la pétition initiée le 29 août. Aussi, les pétitionnaires parlent d’un bilan mitigé et d’une gestion opaque depuis qu’il est président de l’association des professeurs.

Wait and See !

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

One thought on “UNIKIS: Du bicéphalisme à la présidence de l’APUKIS ? (Dossier)

  1. Pour que la pétition tienne, il y a des procédures et conditions à respecter. Dans des institutions démocratiques, la dictature ne tienne pas. Seule la légitimité est sacrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.