Tueries à Beni: Les bienfaiteurs des ADF « identifiés » après une attaque armée déjouée à Murambi

Des violents affrontements ont été signalés, la nuit du vendredi au samedi 13 février 2021, à Murambi, en secteur de Rwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Il s’agit des miliciens Mai-mai, identifiés comme combattants du groupe armé YIRA, qui ont voulu attaquer une position des FARDC. Lors des accrochages, deux miliciens ont été tués et 8 autres ont été capturés a confirmé le commandant des opérations Sokola1, le général, major Péter Cirimwami. Le raid de l’ennemi a été déjoué affirme notre Source.

Pour le commandant des opérations SOKOLA1, ce sont certains fils du terroir qui attaquent l’armée sous la casquette des miliciens Maimai. Le général major Péter Cirimwami affirme que les FARDC vont continuer à traquer les Maimai ont même titre que les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF).

Le secteur de Rwenzori, Bozi Sindi Wako a salué cette bravoure de l’armée. Il a sollicité l’organisation des audiences publiques en foraine à Mutwanga pour décourager ses actes subversifs.

 » Le service de renseignement est entrain de faire son travail. Le nom des principaux patrons des ses assaillants seront arrêtés. Vous avez vu que ceux qui ont été arrêtés sont les enfants du milieu. Nous voulons que l’auditorat militaire organise des audiences ici à Mutwanga pour punir ces bandits » a-t-il expliqué.

Pour l’instant, un calme précaire en secteur de Rwenzori après une turbulence sécuritaire.

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.