Tueries à Beni : « L’armée semble débordée, » s’inquiète le député Paul Muhindo

Depuis six ans, la population du territoire et ville de Beni est massacrée . Celà serait dû à quelques faiblesses qui sont constatés sur terrain.
L’armée serait déjà débordée car on tue à quelques kilomètres de position de FARDC malgré des alertes de la population de la société civile.

Ce qui motive le député Paul Muhindo Vahumawa à demander le relèvement certains commandants.

« Qu’on puisse effectivement remplacer certains commandants qui ont fait longtemps et qui sont du reste fatigué et celà peut aussi permettre davantage à ce qu’on soit capable de dénicher tous ceux qui sont comme collabos partout dans les forces que ça soit au sein des FARDC,au sein des civils,au sein des polices et même d’autres complicités au niveau de barrière » a déclaré Muhindo Paul Wahumawa.

Le changement de commandement à la tête des FARDC reste l’une des pistes de solution a fait savoir Paul Vahumawa intervenant à la radio Okapi.

« Le changement est vraiment parmi les solutions importantes urgentes .Ce changement ne doit pas simplement s’est passé au niveau de Beni,il faut aller plus loin.Ce changement doit se faire même ici à Kinshasa.Il n’est pas normal que l’on puisse envoyer un commandant des opérations à Beni et qu’on puisse lui priver des moyens.On se dit clairement que les militaires qui sont là sont exposés à la tentation de corruption de l’ennemi » a poursuivi cet élu de Beni.

Il a proposé que le changement puisse aussi concerner la chaîne de renseignement pour être capable de dénicher les callabos partout où ils peuvent se cacher.

Gloire Bakyahulene

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.