Tshopo : Un « dossier disciplinaire » au Barreau contre Me Firmin Yangambi ?

L’appel en second degré de Tony Kapalata, candidat Gouverneur, après le scrutin dans des provinces à problème, fera-t-il des victimes en dehors de la sphère politique ? Suspens.

À Kisangani, Me Firmin Yangambi est attendu, ce lundi 27 juin 2022, à 13h, au Barreau de la Tshopo. Il est invité par l’actuel bâtonnier, Maître Jean Aubin Akamba, pour avoir commenté l’arrêt du conseil d’État de l’élection du Gouverneur de Province de la Tshopo. Ladite invitation lui est adressée après avoir qualifié le dernier arrêt du conseil d’État de bêtisier, dans un tweet du 31 mai.

« Impossible d’accepter l’arrêt bêtisier du Conseil d’État siégeant en appel ds l’affaire de l’élection du Gouverneur de province de la Tshopo.
C’est un véritable lynchage juridique.Une terrible dérive judiciaire.
Il faut corriger cette abomination venue tt droit du diable », avait-il tweeté.

Firmin Yangambi a aussi fait des interviews radios sur différentes chaînes de Kisangani où il a dit haut et clair que Madeleine Nikomba n’est pas Gouverneur légitime ni légale.

Mais, l’homme ne semble se reprocher de rien. Recevant son invitation, il est revenu sur Twitter pour montrer sa position qui n’exprime aucune crainte, selon l’esprit de son tweet.

« Je commente un arrêt plus que mal jugé du Conseil d’État et Monsieur le Bâtonnier de la Tshopo m’invite dans le cadre de l’ouverture d’un dossier disciplinaire contre ma liberté de pensée en tant que citoyen engagé et universitaire. J’attends voir la suite de cette aventure », a-t-il posté, ce jeudi 23 juin.

Notons que le feuilleton Kapalata et Nikomba continue de faire couler encre et salive, dans les salons d’ici et d’ailleurs, et plus fortement dans les réseaux sociaux.

Dossier à suivre

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.