Tshopo : Tony Kapalata dévoile ses priorités

Tout juste élu Gouverneur, par âge face à Madeleine Nikomba, Tony Kapalata a déjà une idée de ce qui constitue l’urgence de la population Tshopolaise. À en croire une interview accordée à Top Congo FM, une consultation spontanée a eu lieu, entre la population et lui, dans un bain de foule, qui lui a permis de comprendre l’urgence et les priorités de la population.

« J’ai eu à partager avec la population Tshopolaise pendant le bain de foule qu’elle m’a offert tout. Ils ont exprimé leur desiderata notamment la route, le carburant, l’électricité et je pense que ce sont nos priorités », a-t-il révélé.

Tony Kapalata s’estime à la hauteur dans la résolution des désidératas de la population. Cependant, il compte sur l’appui de tous.

‹‹ Nous sommes là pour le peuple. Nous sommes élus pour résoudre le problème de la province. Alors mettons nous ensemble au travail. Ce n’est pas seulement Tony Kapalata, mais toute la province qui doit être main dans la main dans ce travail pour que la Tshopo devienne plus que prospère demain »< a-t-il affirmé.

Parlant de son challenger, Kapalata promet travailler avec Nikomba. « Je sais que, c’est une sénatrice qui a beaucoup d’idées, beaucoup d’intentions et qui veut vraiment travailler pour notre province ». Le successeur de Walle Lufungula lui tend sa main. « Je pense que nous aurons l’occasion de travailler main dans la main avec elle (son challenger Madeleine Nikomba) dans le cadre de nos différents projets que nous avons pour la Tshopo », a-t-il ajouté, sur Top Congo.

« L’heure est venue pour que nous puissions avancer main dans la main, apporter le changement tant voulu au sein de la province », s’est-il exprimé en s’adressant aussi aux députés provinciaux.

Tony Kapalata Maloha, avec comme vice Théoveul Lotika Likwela, est le quatrième gouverneur de la Tshopo, en sept ans d’existence. Son plan d’action se résume par le changement, information livrée lors de sa campagne électorale.

Redaction

  1. Je demande au nouveau gouverneur, de bien vouloir relancer l’agriculture comme était à l’époque de monsieur BAMANISA,la route et aussi l’insalubrité dans la ville.
    La population est habituée de jeter les immondices à la route.
    Le curage des caniveaux nouvellement cré sont bouchés.

  2. J’apprécie énormément vos idées triangulaires.
    Excellence, je suggère à ce que vous respectiez au moins la moitié de vos priorités susmentionnées pour le temps de votre mandat.
    Ensuite, veuillez aussi vous impliquer et imprégner personnellement de tout ce qui a trait aux entrée et sortie de recettes de cette province pour le bien être de la population. Sans oublier tous dossiers touchant les droits de paisible civil. Les cas d’exploitation illégale des terres, eaux au territoire de Basoko et consorts.
    Enfin, pour pouvoir réussir, ayez l’esprit d’écoute, en rapprochant les administrés, ouvert et disponible à recevoir personnellement ou en groupe, en présentiel, les désidératas des requérants. Pratiquez la transparence, la bonne gouvernance, etc.
    Faites de la province de la Tshopo, une province valeureuse, talentueuse, honnoreuse, respectueuse, aimable par ces propres dignes fils et filles et aux tiers.

  3. Nous sommes de cœur avec toi ,son excellence gouverneur élu de la tshopo,juste nous vous prions de réaliser nos désiratas (l’amélioration de l’agriculture, l’électricité,route, carburant…etc),car on en a trop souffert pendant des années, depuis la sortie de Jean bamanisa , comme gouverneur de la tshopo.

    Que votre parcours soit excellent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.