Tshopo / Politique : La localité de Yalisombo acquise à Christine Lindondo et la CDC/R pro-Tshisekedi (Reportage)

Dimanche de Pâques, Il est 12h30 à Kisangani, soleil ardent, ciel tout bleu, le majestueux fleuve Congo qui auréole la ville d’espoir, est calme. Mme Christine Lindondo, femme politique Tshopolaise et présidente provinciale du parti pro-Tshisekediste, la CDC/R, embarque pour Yalisombo, une localité qui s’étend à près de 25 km au sud de la ville, dans la commune de Lubunga, en face de Yakusu, sur la rive droite du fleuve. Elle est accompagnée d’une forte délégation.

Après un voyage d’environ 2 heures, emballé dans les merveilles du fleuve, une foule compacte d’habitants qui s’enthousiasment au Beach de Yalisombo, attendent la dame de fer. Des drapeaux et d’insignes de la Convention des Démocrates Chrétiens Rénovés (CDC/R) brandis par les militants et partisans de ce parti abondent le milieu. Christine Lindondo est accueillie en triomphe dans la localité de Yalisombo. « Ôooo Christineee, ôoo Christinee », scandent les mamans, les pères des familles et les jeunes du coin, animés par les sons qui retentissent de la fanfare kimbanguiste.

Yalisombo et Christine, une base déjà acquise

Pour la petite histoire, Yalisombo a majoritairement voté Mme Christine Lindondo aux dernières élections législatives de décembre 2018. Elle a eu plusieurs voix dans cette contrée. Mais la chance n’avait souri, sur fond, d’intenses formalités politiques. Depuis lors, Yalisombo est devenue une base acquise par la fédérale provinciale de la CDC/R dans la Tshopo.

Ce dimanche 17 avril 2022, il a été question pour elle d’aller remercier sa base, l’apporter du réconfort et la restructurer en prélude des nouvelles échéances électorales qui pointent à l’horizon 2023 et auxquelles la CDR/R au côté du président Félix Tshisekedi compte remporter à tous les niveaux. « Je suis venue vous dire grand Merci pour votre soutien depuis 2018 à aujourd’hui. Je vous transmets les salutations du président national du parti et de son vice-président qui sont à Kinshasa pour votre bien-être », a-t-elle dit à une centaine d’habitants, peu avant, de rendre les hommages distingués au chef de l’État.

« La CDR/R est un parti des chrétiens. Un chrétien est celui qui aime Dieu et son pays. Nous prônons le respect des valeurs démocratiques. Venez , adhérez pour qu’ensemble nous (chrétiens) puissions contribuer au développement du pays, sous la vision du président Félix Tshisekedi », a, ensuite, ajouté Mme Christine Lindondo, en lingala local, traduit.

Dans la foulée, plusieurs membres ont adhéré à la vision du parti. Christine Lindondo va, illico presto, installé un nouveau comité qui pourra faire rayonner le parti CDC/R dans cette localité de la Tshopo. Il s’agit de Frank Mokili, qui a été élevé à la tête de ce parti à Yalisombo. Dans sa suite, plusieurs membres du comité et la ligue des femmes installée par Anne-Marie Bolanda, présidente provinciale de la ligue des femmes CDC/R.

Des actions posées en faveur du développement de Yalisombo

Et pour marquer ses empreintes, Mme Christine Lindondo a posé plusieurs gestes de cœur en faveur du développement de la localité de Yalisombo. Au moins quatres équipes de football locales ont été émerveillées par des lots de vareuses dans l’optique de soutenir les talents locaux. Et bien plus, des femmes ont eu des pagnes estampillés en mode Chrétien, telle l’identité de la CDR/R. Un équipement complet pour suivre les matchs dont un générateur et un rétroprojecteur a été octroyé aux jeunes pour leurs faciliter la tâche et chaque fois suivre les gros moments du football national et international.

Ces actions, a indiqué Christine Lindondo, n’ont autre connotation que de remercier sa base, qui lui porte en cœur depuis 2018. De leurs côtés, les habitants de Yalisombo ont exprimé leurs sentiments de satisfaction de voir une femme qui s’inquiète de leurs quotidiens. Et à l’occasion, plusieurs autres doléances ont été posées par cette population notamment l’appui à l’éducation de base, la santé et d’autres demandes visant le bien-être des femmes et le développement intégral de Yalisombo. Tout s’est passé dans un climat convivial. La population locale a, joyeusement, accompagné la délégation au Beach pour le retour à Kisangani, vers 17h, après des moments inoubliables passés ensemble.

Serge SINDANI, de retour de Yalisombo

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.