Tshopo : Nikomba, l’incroyable ascension d’une femme sur «qui repose les attentes populaires»

L’arrêt du Conseil d’État a été accueilli très favorablement et chaleureusement par des millions de Boyomaises et Boyomais tôt le matin du samedi 29/05/2022.

Sous une pluie intermittente qui a arrosé la ville de Kisangani toute la nuit jusqu’aux petites heures du matin, signe de bénédiction, les habitants de cette ville hospitalière ont bravé le froid pour exprimer leur satisfaction quand à l’aboutissement heureux et harmonieux de ce feuilleton politico-juridique au goût un peu amer sur les contentieux des résultats de la course au gouvernorat de la Tshopo.

Une marche spontanée a vu les artères de Kisangani inondée par des marrées humaines qui entonnant des chansons de joie et ddu rêve accompli pour plusieurs femmes qui ne juraient que voir une des leurs diriger la province de la Tshopo et, c’est une première depuis l’histoire de l’ex-Grande Province Orientale.

« Nous voulons la cohésion, l’unité, la paix, le travail, le développement_, scandent les foules en liesse totale et d’ajouter ; Tshopo, il faut ebonga, c’est possible », devenu un slogan populaire qui symbolise les vœux des plusieurs personnes qui croit en la capacité managériale de l’honorable Sénatrice Madeleine Nikomba Sabangu, élue Gouverneure de la Tshopo, plus vaste province de la Rd-congo après le déménagement constitutionnel de 2015.

Les défis sont énormes, la Gouverneure de la Tshopo et son vice-gouverneur Paulin Lendogoliya héritent d’une province où tout ou presque est urgent.

Heureusement, ils sont tous deux élus respectivement sénatrice et député provincial, ils connaissent les maux qui rongent le décollage de la Tshopo et ils vont sans nul doute s’y atteler pour trouver des solutions idoines aux besoins sociaux de base.

Incroyable ascension

Madeleine Nikomba Sabangu, la jeune trentaine, est une femme politique de la République Démocratique du Congo et actuellement, femme forte et la plus influente de la Tshopo.

Après ses brillantes études notamment en Droit, la dame de fer est meilleure élue avec pompe (5 voix) sénatrice de la province de la Tshopo en mars 2019, venue de nulle part mais affichant des ambitions fermes en politique.

Au Sénat, Nikomba marque ses empreintes et s’inscrit directement dans le livre des noblesses de la chambre haute du parlement. Elle est élue, le 4 décembre 2019, membre de la Commission Relation avec les institutions provinciales et les entités décentralisées en tant que rapporteuse.

Aujourd’hui, porteuse d’un programme ambitieux, La Madeleine Nikomba veut redresser la Tshopo en tant que Gouverneure d’où son slogan « Tshopo faut EBONGA ». Elle a déjà marqué des pas, en travers notamment sa fondation MANIK qui est au cœur des nombreuses actions caritatives pour le bien-être de la population.

Kis24 avec SEMUL

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.