Tshopo: «Mégestion» à l’antenne DGRPT/Banalia, les recettes saignent (Société Civile)

«Coulage des recettes, mégestion criante, détournement des fonds,… », voilà autant des maux qui rongent l’antenne de ressort de la régie financière de la Tshopo à Banalia, plus de 125 km au sud de la ville de Kisangani.

Dans une correspondance adressée au Directeur Général de la DRPT, dont la teneur a été transmise à Kis24.info, la société civile/forces vives de Banalia met à nu la gestion scandaleuse de Monsieur Papy Badjogo, chef de la Direction Générale des Recettes de la Province de la Tshopo(DGRPT), au ressort de Banalia.

Dans ce même document signé en date du 17 janvier 2022, les forces vives révèlent que depuis la création du ressort de Banalia, les recettes ne sont jamais aussi maigres comme le mois de décembre 2021.

Tshopo : « Mégestion » à l'antenne DGRPT/Banalia, les recettes saignent (Société Civile)

En annexe de cette correspondance, les données fournies par son auteur renseigne qu’au mois de décembre, 38.137.500 FC ont été détournés par Monsieur Badjogo .

Il est noté noir sur blanc, dans cette correspondance, que toute cette somme d’argent a été détournée et des détails tels que : «les noms des contribuables (au moins 40), le montant perçu et le numéro de la quittance,» sont fournis.

Hormis les accusations citées ci-haut, l’on peut lire dans cette lettre d’autres griefs portés contre lui:

  • la mauvaise gestion,
  • l’utilisation des militaires auprès des assujettis pour la perception des taxes,
  • détournement des recettes perçues pour le mois de décembre,
  • impayement des agents pendant 2 mois.

Pour la société civile/ force vives de Banalia, il s’agit « d’un comportement indécent ». D’où, elle réclame son retrait sans délai, car écrit-elle, c’est pour éviter le pire.

Aussi, ajoutent les forces vives, «il est venu dans le territoire de Banalia pour s’enrichir au détriment de la population de la Tshopo en général, et de Banalia en particulier».

Kis24.info n’a pas encore entré en contact avec l’incriminé. Toutes fois, les démarches sont entamées pour avoir sa réaction.

Dossier à suivre !

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.