Tshopo / Médias : le journaliste Dieu-Merci Labama libéré de la prison

Arrêté entre Jeudi 30 Septembre et Vendredi 01 Octobre 2021, le journaliste Dieu-Merci Labama Liengo, Directeur de la Radio liberté et CCTV, sous station de Basoko, est libre de tout mouvement depuis l’après-midi du samedi 02 Octobre, apprend Kis24.info

Placé sous les verrous du cachot de la PNC/Basoko, cet éminent chevalier de la plume était reproché d’avoir diffusé les déclarations des victimes de la bavure policière lors des patrouilles qui s’effectuent dans la région, dans le souci d’éradiquer l’insécurité.

Au cours de cette attestation que plus d’un considèrent comme injustice, Dieu-Merci Labama a été d’abord la cible des menaces brutales jusqu’à lui acheminé à l’État Major de la PNC.

Le journaliste a été libéré après un conseil local de sécurité d’urgence qui a réuni les autorités territoriales de Basoko afin de statuer sur l’évolution de la situation sécuritaire de la région et évaluer le dossier du détenu. Chemin faisant, il a donc été décidé de lui libérer après une nuit passée sous les geôles de la PNC à Basoko.

Contacté par Kis24.info, le directeur Dieu-Merci Labama affirme n’avoir pas été menacé ni torturé en prison. Cependant, il dénonce les mauvaises conditions du cachot.

Dans la foulée, Dieu Merci Labama exprime sa gratitude envers toute personne qui s’est impliquée pour l’obtention de sa libération, notamment les autorités territoriales investies dans le dossier sans aucun franc.

Dieu Merci Labama est Journaliste dans cette région depuis six ans. Il anime des émissions en caractère socioculturel et est rédacteur chez RALIB et CCTV émettant à la fréquence moduleuse de 108.5 MHz à Basoko centre situé à 270km au Nord-Oeust de Kisangani.

Augustin TSHEZA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.