Tshopo : «Main au cœur, larmes de joie», la ministre Yolande Ebongo foule ses pieds à Kisangani

Yolande Ebongo Bosongo, ministre nationale en charge de la fonction publique en République démocratique du Congo est arrivée, ce mardi 24 novembre, à Kisangani, son fief et milieu naturel et terre de ses ancêtres.

Un engouement inhabituel s’est vécu toute la journée, l’avant-midi à l’aéroport international de Bangboka.
Mobilisés comme un seul homme, les militants des partis politiques ( membres de s famille politique ), les compatriotes et l’ensemble des Boyomaises et Boyomais ont réservé un accueil chaleureux à la seule ministre et représentante de la Tshopo au sein de l’actuel gouvernement congolais.

À la descente de son avion posé sur le tarmac de l’aéroport international Bangboka en début d’après-midi, la digne fille de la Tshopo a, main au cœur, fait un geste d’amour, de grande reconnaissance et plaisir de revoir ses frères et sœurs ainsi une d’autres compatriotes vivant à Kisangani, celui de retrouver la ville qui l’a vu grandir, après près de deux ans passés à Kinshasa, pour les loyaux services rendus à la nation.

Yolande Ebongo s’est « agenouillée » sur la terre de ses ancêtres. Signe de grande joie et de fierté d’être chez elle.

« Très fière d’être chez moi aujourd’hui, venue pour une mission officielle, je vais parcourir l’ex grande orientale et j’irai en Ituri, Isiro et Buta» indique-t-elle, devant la presse.

En séjour à Kisangani, Yolande Ebongo suivra sa mission en rapport avec ses services à la nation en tant que ministre nationale de la fonction publique. Elle poursuivra sa mission dans la grande orientale.

C’est sa toute première tournée officielle d’itinérance dans la grande orientale depuis qu’elle a été nommée ministre en charge de la fonction publique.

Rédaction

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.