Tshopo: L’internet avec 3G, un casse-tête pour les habitants de Basoko (Récit)

Surfer difficilement, voire ouvrir les liens avec la connexion internet (3G) surtout avec le réseau Orange découragent petit à petit plusieurs internautes à Basoko, citée située à 285km de Kisangani en aval du Fleuve Congo.

Certaines personnes quittent le chef-lieu du territoire de Basoko pour traverser à Lokutu, 28 km rive gauche de Basoko avec de risques sur le long du fleuve, seulement pour retrouver une bonne connexion internet. D’autres parfois descendent au bord de la rivière Aruwimi où soit patientent jusqu’à minuit.

Mr Paulin, un habitant très populaire du coin, en a marre. Lui et beaucoup d’autres lancent un SOS aux services commercials du réseau Orange de renforcer la connexion internet à Basoko centre.

« Si nous activons les forfaits, il faut attendre la meilleure connexion à minuit, cela nous bloque à avoir les informations en temps opportun, que le responsable de différents réseaux installés à Basoko nous trouvent une solution favorable », plaide Paulin Make revendeur de tout produits à Office, interrogé par Kis24.info

En outre, il appelle que les autorités territoriales transmettent ces cris d’alarme au niveau de la province enfin de plaider auprès de responsables du réseau Vodacom, Orange et Airtel enfin de résoudre la situation. Car, estime-t-il, cela permettra aussi d’avoir les informations du territoire en temps réel s’il y a une bonne connexion internet.

Peut-être le système solaire qui posent défaut car la nuit, on démarre le groupe électrogène, et la connexion à minuit semble marché normalement, souligne pour sa part, Jean Paul Lina.

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.