Tshopo: les routes de désertes agricoles en forte détérioration à Basoko

Les routes de dessertes agricoles, qui ravitaillent Basoko-Isangi- Kisangani et autres territoires, sont impraticables suite aux pluies diluviennes qui s’abattent chaque jour dans ces contrées.

Il y a 2 semaines, plusieurs avenues à Basoko centre sont submergées par les eaux des pluies, notamment l’avenue Maman Yemo, rond point buddha, en allant vers l’école primaire fille elykia, Makele 1 et 2, Quartier Libamba, Belge à Yamotonga, quartier Toyokana, Ambambe sur la route principale jusqu’au quartier Mambandu. Les piétons prouvent de difficultés pour se déplacer, informe-t-on.

Sur les axes routiers Yaliwasa, Yamandundu, Turumbu et Wahanga, l’évacuation des produits agricoles ne se font plus comme d’habitude et l’on constate la hausse des prix du riz et autres denrées alimentaires.

Plusieurs familles quittent leurs habitations pour s’installer dans des familles d’accueil afin de se mettre à l’abri des multiples maladies hydriques.

En rappel, certaines maisons construites dans des terrains marécagés sont écroulées suite à l’humidité.

Basoko est l’un des territoires de la Tshopo, situé à 280km à l’ouest de Kisangani, en République Démocratique du Congo.

Augustin Tsheza

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.