Tshopo: Les avenues et routes de désertes agricoles délabreés suite aux pluies diluviennes(Reportage)

Depuis jeudi 1 septembre, la pluie abondante vers 23h jusqu’au vendredi 2 septembre 2022 à 16 heures emporte toît, déracine les arbres et inonde les rues de kisangani.

Dans la ronde réalisée par vos reporters, les avenues et routes de désertes agricoles deviennent impraticables; Basoko- Yaliwasa, ancienne route Buta, Basoko Yahila nouvelle route et Bomese-Baonde axe Turumbu, quelques ménages ont été submergés à Basoko centre. Tandis qu’à Kisangani chef-lieu de la province de la tshopo, certaines communes sont victimes de dégâts matériels notamment à Mangobo (Avenue Mobango, Basoko, Lokutu, Yahuma, Lokombe,Bumba,Monara et autres) Makiso vers cabine (avenues Kinshasa, Hôpital, Sana, 3e jusqu’à 8e avenue) Tshopo,Kabondo et commune Kisangani n’en parlons même pas.

Notez que, certains jeunes des quartiers cités Ci-haut se mobilisent pour creuser et arranger les caniveaux enfin de permettre la canalisation des eaux de pluie.

A Basoko par exemple, les jeunes du quartier Ambambe, Libamba, Toyokana et Mambandu ont bien arrangés les caniveaux et des places marécageuses en creusant de terrasses. initiative très encouragée par les autorités territoriales. Cependant, ces derniers lancent un appel pathétique aux gens de bonne volonté de les appuyer et doter l’équipe avec les matériels aléatoires qui vont leur permettre d’entretenir des avenues et ruelles .

Pour rappel, les manages touchés par l’écroulement de leurs habitations au mois d’août dernier à Basoko centre (285km) de Kisangani en aval du Fleuve Congo sont entrain d’être répertorier.

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.